Interview de Spider : « La musique est un livre et notre corps l’encre, à nous d’écrire notre plus belle histoire »

Aujourd’hui on se rencontre pour une nouvelle interview, mais cette fois-ci avec un danseur de Hip Hop New Style, son nom, Spider des crews 6TD et The Shield, fraichement vainqueur de la dernière édition du  WAR Battle édition Block Party à l’Aérosol organisé par le Ready or Not.

Tout d’abord pour ceux qui ne savent peut être pas ce qu’est le Hip Hop New Style, et bien le Hip-hop New style n’est pas considérée comme un genre à part entière. Les danseurs qui la pratiquent y intègrent des pas issus de tous les styles de danse debout (pop, lock et d’autres…) et utilisent des mouvements au sol empruntés au break. C’est une danse en gestation dont les techniques sont celles des danses qu’elle associe. C’est donc un mélange de pleins de danse debout ou au sol dont le principal mot d’ordre est le freestyle.

Suite au WAR Battle organisé par le collectif Ready Or Not, Not Only Hip Hop a eu la chance d’être juge de cette événement dit All Styles mélangeant l’ambiance Block Party et les Battles 1vs1 à l’Aérosol.

Opposant deux catégories de danse Hip Hop le « Hip Hop New Style » et le « B-boying », le WAR Battle a tenu toutes ces promesses, que ce soit au niveau musical avec Dj Walkman et Dj Sidy, en terme d’organisation ou au niveau des skillz des danseurs, le niveau était présent.

Après la finale de chaque catégorie, Spider à remporté la catégorie Hip Hop New Style et Salomon la catégorie BreakingLa finale c’est donc vu affronté Spider à Salomon et Spider à remporté cette finale épique.

Nous avons donc souhaité en apprendre un peu plus sur les vies de Spider et Salomon, deux danseurs de haut niveau. Voici la première interview avec Spider, celle de Salomon devrait arriver très prochainement.

1. Salut Spider, peux-tu te présenter à nos lecteurs et leur raconter ton parcours ?
Bonjour, bah moi c’est Spider du groupe 6TD et The Shield. J’ai 23 ans. J’habite dans la banlieue parisienne au 91 Essonne. Je danse maintenant depuis 6 ans.
2. D’où te viens le nom de Spider
Le nom Spider vient de mon ancien groupe. Parce que je tentais à chaque fois pleins de petite choses au sol avec des postures de Spider-Man et voilà. Mais aujourd’hui j’ai gardé ce nom pour pleins d’autres raisons , car une araignée est vif, précise, capture ses victimes dans sa toile et à un bon sens. Donc j’essaye d’utilisé tout ça dans ma danse. C’est fou hein Ahah.
3. Comment es-tu arrivé au « Hip Hop New Style »T’es-tu essayé à d’autres disciplines de la culture Hip Hop ?

Je suis arrivé au Hip Hop New style par la découverte des cours de danse qu’il y avait dans ma maison de quartier de là où j’habite. Celui qui donnait les cours était un amis, donc un jour par curiosité je lui ai demandé de me montrer des pas et après ça j’ai continuer petit à petit de mon côté. Mais c’est l’ancienne association où je dansais qui m’a bien poussé à me diriger vers le Hip Hop new style, l’association Do The Right Thing créé par Merza Baps (Family Business). Et oui j’ai essayé d’autre discipline de la culture Hip Hop qui était le Graff. C’était cool en vrai.

4. Quels ont été les danseurs qui t’ont influencé ?
Les Danseurs qui m’ont influencé dans mes débuts sont, je vais pas mytho Ahah, au début c’était les Twins, j’ai entendu qu’ils étaient Guadeloupéen j’était tout content Ahah. Après quand j’ai commencé à me mettre dans la danse réellement il y’a eu Kefton, Niako, Icee, Physs, Tip Top, Yugson et bien sûr mes groupes.
5. Quelle est ton inspiration pour danserDéveloppes-tu quelque chose qui accompagnes ton entraînement ou simplement de la danse ?

Mon inspiration c’est ma vie, mon entourage, ma vybz et mes émotions. Oui bien sûr, je travail des exercices mais ce qui m’inspire c’est tout ça. J’ai peur de pas bien comprendre la deuxième partie de la question mais en tout cas, je vais répondre comme je peux. Quand je danse, je développe une vision, un état d’esprit et une manière de vouloir retranscrire mon art, à la musique et aux personnes qui nous regardent danser.

6. À quoi ressemble le quotidien d’un New Styler ?
Sa dépend de chacun. Il y’en a c’est beaucoup les études et après dès que c’est fini, on enchaîne direct avec un training. D’autres c’est beaucoup le travail mais essaye toujours de ce trouver un jour pour s’entraîner. Il y’a pas réellement de quotidien.
7. Grâce à la danse as-tu eu l’occasion de voyager à l’étranger, si oui, que t’on apportés ces voyages ?
Dieu merci. J’ai eu la chance de voyager dans quelques pays. Là où j’ai vu que la danse est vraiment quelque chose de profond. Je dis ça car les choses que j’ai appris durant mes voyages sont : qu’on est pas obligé de s’inventer des personnages dans la danse, rester sois même est la clé de tout. Ces voyages m’ont apportés aussi une petite confiance en moi et m’ont aussi fait réalisé, que tout le monde, voit tout le monde grâce aux réseaux sociaux. Bref, il y’a vraiment trop de chose mais la plus grosse chose que les voyages m’ont apporter, c’est tout simplement le kiff de la danse, juste Kiffer encore plus.
8. Quelle est le meilleur souvenir que tu gardes de tes voyages à l’étranger ?
Mon voyage avec Niako et Icee en Norvège c’est mon meilleur souvenir, trop intense.
9. Que penses-tu des Battles All Styles ?
C’est cool, ça fait plaisir à chaque fois de voir d’autre style et pouvoir se confronter face à d’autre style que le Hip Hop New Style, ça rajoute une fraîcheur.
10. Comment abordes-tu un battle face à un danseur avec un vocabulaire différent ?
Question-Réponse. C’est à dire que même si un danseur a un vocabulaire différent il y’a toujours quelque chose qu’il a fait dans son passage que je peux reprendre et développer plus (genre une main dans la poche) pour montrer que je peux faire plus de choses que lui ou elle.
11. Que penses-tu de la scène Hip Hop New Style française ?
Elle est belle. C’est varié, y’a du talent de partout. Faut juste aller à la recherche de l’originalité et la personnalité.
12. Que penses-tu des deejays dans les battles ?
En ce moment j’aime beaucoup. Dédicaces à mon gars Walkman. Les deejays ont chacun leurs délires et amène des univers différents donc pour nous les danseurs, c’est excellent.
13. Quels sont les 5 meilleures sons sur lesquels tu aimerais danser en battle ?
  • The pharcyde- Y Be like Tall
  • Black guy- Stay With me
  • Krs one- Introducing
  • Joey Badass- Christ conscious
  • Funky DL- The Bump

14. Qu’est-ce que tu penses du diplôme de danse Hip Hop !?
Euh restons libre non ahahh.
15. Est-ce que tu regrettes l’époque des Halles / La Défense, y a-t-il des choses qui te manquent que tu ne retrouves plus aujourd’hui ?
J’ai pas connu cette époque hélas.
16. Depuis combien de temps as-tu commencé à faire des battles de danse ? Quel a été ton plus grand défi dans un battle ?
Dès mes débuts donc 6 ans. Et mon plus grand défis dans un battle, c’est de gagner contre moi même. Et un jour je vais y arriver.
17. Peux-tu nous dire combien d’heures par semaine tu consacres à l’entraînement ?
Alors je sais pas du tout Ahah. Je sais que par jour je m’entraîne 5h30 enfin sa dépend des jours, donc en moyenne je peux dire peut être 16h par semaines
18. Quels sont les endroits où tu aimes danser, t’entraîner ?
Une salle avec mes groupes ou La Place à Châtelet-les-Halles.
19. As-tu eu l’expérience d’être juge pendant un battle ? Sur quels critères jugerais-tu un battle ?
Oui j’ai eu cette chance. Je juge sur la présentation, l’originalité, l’espace, maturité de sa propre technique, les directions, musicalité mais bien sûr avant tout ça, si tu me fait kiffer et vibrer.
20. Estimes-tu que le « Hip Hop New Style » fais partis de la culture Hip Hop ? Pourquoi ?
Oui car la danse c’est hip hop et même si on se connaît pas tous, le Hip Hop est une famille.
21. Comment expliques-tu qu’on ne voit plus assez de danseurs en soirée de nos jours ?
Car maintenant tout le monde veut prouver et pense que les battles c’est la vie. Je sais pas trop lol.
22. Quels conseils auraient tu à donner à ceux qui souhaiterait devenir danseur comme toi ?
Soyez curieux. Kiffer avant tout, faut avoir une rigueur et son entourage. Afin de bien grandir dans la danse et surtout aller prendre des cours. De préférence chez les anciens.
23. Quelques mots sur tes projets à venir ? Quels sont tes objectifs à court et long terme ?
Je reste patient, mes projets arrivent doucement. C’est tout ce que je peux dire.
24. Un message à passer pour conclure ? Des dédicaces à faire passer ?
Rester vous même. Chaque détails compte. N’oubliez pas que votre histoire doit être votre histoire et pas celle d’un autre. La musique est un livre et notre corps l’encre à nous d’écrire notre plus belle histoire. Dédicaces 6TD, The Shield, family crew, ma famille et le 91.
Merci aussi à Ready or Not et à Not Only Hip Hop.
25. Quelle est ta définition de la culture Hip Hop et celle d’un New Styler ?
Ma définition c’est tout simplement être ensemble, faire des choses ensembles. Le partage, la transmission. Voilà et ça pour les deux.
Merci à Spider pour son temps et sa gentillesse, on espère qu’il ira loin.
Merci à Ready or Not pour la connexion et de nous avoir invité en tant que juge pour leur événement  on leur souhaite beaucoup de bonnes choses ! 🙂

Fondateur du site Not Only Hip Hop

Fado

Fondateur du site Not Only Hip Hop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *