Rencontre avec WYNKL : Une invitation au partage de danses pluridisciplinaires

Suite au succès de leur dernière TRAINING PARTY au 104 le 2 Avril derniers, l’équipe de Not Only Hip Hop est rentré en contact avec WYNKL  pour découvrir leur univers, un phénomène de plus en plus suivis.

WYNKL

« WYNKL » n’est autre que l’acronyme issu de la contraction de « Willy » et de « Link ».

Ce néologisme permet de ne pas connoter les ateliers en évitant toute terminologie langagière précise. Ainsi, toutes les formes d’esthétiques et d’expressions par le mouvement sont rendues possibles car aucun code n’est préétabli.

En Juin 2014, les premiers ateliers « tests » sont mis en place pour qu’un lancement officiel puisse avoir lieu en Septembre 2014. Les « sessions Wynkl  » accueillaient des artistes issus d’univers tels que le hip hop, le contemporain, le moderne jazz, l’afro, le Bharata Natyam ou encore de la danse thérapie, du cirque et de la capoeira.

Face à cette grande diversité, le Centquatre – Paris repère et prend connaissance du projet WYNKL en février 2015. Après présentation du projet, l’équipe du Cinq ( service Centquatre – Paris) témoigne un intérêt certain pour ce concept et garantit un suivi et un soutien matériel (mis à disposition de studio) pour les actions entreprises par WYNKL. Le projet prend alors une nouvelle dimension.

Fort de ce nouveau partenariat et disposant désormais de plusieurs espaces d’expressions ( la Nef, les studios du Centquatre-Paris, Le Collectif La main ), une séparation a été opérée entre les sessions dites « freestyle », celles dites « laboratoire » et celles dites « ateliers interdisciplinaires ».

Désormais, les sessions « improvisations » se déroulent dans la Nef tandis que les ateliers « laboratoires » et « interdisciplinaires » prennent place dans des salles plus intimistes. Cette initiative favorisa la mise en relation avec des artistes susceptibles d’être intéressés par le mouvement WYNKL – musiciens, plasticiens, scénographes… – et accéléra le développement de nouveaux projets.

L’association WYNKL

En Octobre 2015, Wynkl se structure en association avec Willy Pierre-Joseph à sa direction.

Depuis, une équipe pluridisciplinaire s’est constituée et se mobilise pour développer et approfondir différents types d’actions visant à contribuer à l’épanouissement du danseur.

 » Wynkl croit au progrès du danseur par l’échange, le partage, l’expérimentation et l’interdisciplinarité ! « 

Nous soutenons l’évolution des danses et danseurs de tous âges, toutes disciplines et de tous niveaux, professionnels et amateurs. Nos actions sont donc destinées à tous les publics.

“Pour nous, est danseur toute personne utilisant le mouvement dans un but artistique !“

Nous proposons des espaces d’échange, de recherche, de représentation et de transmission.

Nous favorisons les collaborations interdisciplinaires au travers de processus de recherche communs, entre les danseurs et d’autres domaines artistiques.

Considérant l’individu dans sa globalité, nos actions en lien avec la TRANSMISSION |

PRATIQUE CORPORELLE, la SANTE | BIEN-ETRE et la RECHERCHE personnelle participent au développement du danseur et oeuvre indirectement à l’émergence de nouvelles gestuelles. Nous mettons en place divers événements tel que les « TRAINING PARTY » ou les « WYNKL DAY » afin de favoriser les rencontres et partager entre danseurs de toutes disciplines , de tous ages et de tous niveaux. Nous apprécions nous retrouver régulièrement afin de vivre librement notre danse au sein de nos JAM SESSION.

Nos SCÈNES OUVERTES encouragent les propositions chorégraphiques de toutes les disciplines. Nous soutenons d’avantage les danses d’avant-garde et/ou expérimentale.

Par ailleurs, nous pensons que les danses dites « expérimentales » sont des formes d’expressions par le mouvement en constante recherche. Il s’agit de démarches artistiques personnelles, aux multiples inspirations, qui amènent les artistes dans d’autres réflexions sur leurs propres techniques, corporalités et corporéités.

 » Il est important pour nous que chaque danseur puisse se sentir libre dans son expression corporelle.

Wynkl tient compte des capacités de l’individu et lui propose des outils l’encourageant à développer son propre langage artistique. « 

Les actions Wynkl se déclinent en 5 Pôles :

  • Événements
  • Transmissions | Pratiques artistiques
  • Recherches
  • Performances | Créations
  • Santé | Bien-être

Notre Slogan :   “ET D’ICI LÀ… STAY DISCONNECTED !

Présentation de l’équipe

Les membres de la team Wynkl sont les suivants :

  • Pierre-Joseph Willy (fondateur)

Son parcours artistique se compose de différentes rencontres. Au travers de ses expériences artistiques, il a pu élargir mon répertoire (hip hop, afro contemporain,jazz-rock,modern jazz, capoeira) et apprendre à se produire pour différents publics, avec diverses compagnies, personnes ou en solo. Cela lui a conféré une grande adaptabilité et permis de développer sa créativité et son style.

En parallèle, Willy obtient son diplôme d’état d’éducateur spécialisé et exerce dans différents domaines (handicap, social, protection de l’enfance) durant près de 10 ans.

En 2014, Willy entre en master Création Artistique option danse-thérapie à l’université Paris Descartes Sorbonne. Il effectue ses stages de formation auprès de la psychanalyste France-Schott Billmann avec qui il se sensibilise à une technique associant rythme/geste/ voix: «l’Expression Primitive». Il rencontre alors l’association Handidanse (cette dernière propose des ateliers de danse aux personnes avec un handicap psychique et/ou moteur) et apprend à mettre en place des outils fondamentaux pour la mise en place et l’accompagnement des processus de recherche pour le danseur et des ateliers thérapeutiques.

Actuellement Willy danse avec plusieurs compagnie (Cie De Fakto , Cie 0.10,…), accompagne d’autres artistes sur scène (Abd Al Malik) et s’attache à faire grandir le projet WYNKL.

  • Link Berthomieux (co-fondateur)

Link Berthomieux est un danseur interprète contemporain et bboy membre du crew Supreme Legacy. Au travers de son évolution touchant divers styles, il réalise son propre vocabulaire, notamment au sol. Investi d’un travail de qualité de mouvement, la continuité, l’organique et l’inertie sont des états mis en exergue dans sa danse. Il travaille actuellement avec plusieurs compagnie de style contemporain et hip hop: Vendetta Mathea & co, la cie Hybrid, cie Amala Dianor… Cultivant sa présence dans la culture hip hop, il fut remarqué dans des battles tel que le Defipayette, OpenYouMind ou encore le Juste Debout. Obtenteur du D.E, Link enseigne son approche du mouvement depuis 2010.

 

  • Delphine Jungman

Delphine est danseuse contemporaine et jeune chorégraphe portée sur la danse théâtre. Son aventure dans la danse contemporaine a démarré en 2010, en apprentissage avec Kibbutz Contemporary Dance Company en Israël. L’année suivante elle est engagée par la Kolben Dance Company à Jérusalem pour une saison avec plusieurs tournées. Suite à cette expérience, elle interprète un solo qui s’inscrit dans le mouvement sur la visibilité de la femme à Jérusalem mis en scène par Tsaphira Stern Assal. En 2014, de retour à Paris elle participe en tant que comédienne et danseuse dans la pièce Blanche Neige au Théâtre Monfort chorégraphiée par Kaori Ito. En parallèle, depuis 2010, Elle met en scène et se produit régulièrement dans divers projets personnels et collaboratifs en Israël, Suisse, France et Belgique (El Colectivo et HNHD Dance Band) et se forme actuellement auprès de Ambra Senatore et Ohad Naharin. Delphine est également l’organisatrice de stages de danse intensif de Gaga et de chorégraphes ou de danseurs de Compagnies telles que Batsheva Dance Company, Kibbutz Contemporary Dance Company, Hofesh Sheschter, Ultima Vez…à Paris.

  • Sahné Rasoanaivo

 

Formée en danse jazz au CNR de Nantes, elle obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel du Danseur (DNSPD) à Paris. Riche d’un travail pluridisciplinaire elle crée son univers, mêlant différentes énergies (modern-jazz, afro-contemporain, hip-hop, danse abstract).

 

 

  • Lucile Moyano

Jeune femme de plume, Lucile écrit pour pour les événements dansés de WYNKL en parallèle de ses scénarios. Issue d’une licence en communication et d’un master de production audiovisuelle, elle n’est pas exclusive au cinéma et se nourrit de tous les arts pour cultiver sa propre créativité.

 

 

 

  • Aston Bonaparte

Originaire de Guyane française, Bonaparte Aston s’intéresse depuis tout jeune à la danse mais ce n’est que vers le lycée qu’il saute le pas et débute sa formation de danseur. S’intéressant d’abord aux différents styles de danse de la culture hip-hop. Véritable révélation pour Aston, le film – documentaire « Rize », lui fera s’orienter vers la danse Krump.

Après l’obtention d’un baccalauréat option économique et social en 2009, il décidera de partir pour la France afin d’approfondir sa formation dans les différents styles de danse hip-hop.

Son choix se porte sur l’école Kim kan sous la direction artistique de Thony Maskot. Il y étudie tous les styles de danse hip-hop old school et new school notamment le popping dont il fera son style de prédilection. Au terme de 2 ans de formation il obtient son diplôme et décide d’élargir ses connaissances en intégrant la formation académique du Studio Harmonic sous la direction artistique de Corinne Lanselle. Il y découvre d’autres façons de se mouvoir et d’interpréter la musique à travers le jazz, le classique et le contemporain.

La Guyane est un pays riche de métissage et cela Aston ne l’a pas oublié. Par ses diverses expériences et formations, il utilise tous ses acquis afin de créer une danse qui lui est propre et lui ressemble, à savoir une danse métissée.

En constante évolution, Aston continue de se former au travers de ces expériences et de ses divers projets.

  • Nadia Gabrieli Kalati

Nadia, plus connue sous le nom de « Nadeeya », est une danseuse camerounaise qui grandit entre son pays natal et l’Italie.

Diplômée en Management International, Nadeeya vit aujourd’hui, en France. La danse frappe à sa porte dès son plus jeune âge. Au Cameroun, la danse fait partie intégrante de la culture et se vit au quotidien. Ses premiers pas sont à base de danses traditionnelles camerounaises (Makossa, Ngono, Bikutsi,…). Elle rencontre la culture hiphop à l’âge de 9-10 ans mais ce n’est qu’à son arrivée en Italie en 2012 qu’elle en tombe irrémédiablement amoureuse.

Toujours en quête de connaissances et à la recherche d’un style propre à elle, Nadeeya se dirige naturellement vers la House Dance. En 2002, elle est encadrée par Karlos Da Silva (Serial stepperz/ Afraw House). En 2015, elle intègre la compagnie Paradox-Sal et a pour coach Babson Baba Sy (Wanted Posse). Véritable ambassadrice de l’Afro House Spirit, Nadeeya s’est enrichie artistiquement via ce parcours plutôt « atypique », elle a effectivement dansé sur des plateaux télé, pour des clip vidéo, des concours chorégraphiques et battles solo en France comme à l’étranger.

Aujourd’hui, Nadeeya veut s’affirmer et promouvoir son amour de la Danse. Pour cela, elle puise son inspiration et sa force dans ses racines africaines, racines qu’elle souhaite faire connaître et exprimer avec WYNKL.

  • Emilie Partel Soumah

Emilie a commencé la danse moderne-jazz à l’âge de 4ans.
Elle a immédiatement continué sur la musique avec la pratique du piano pendant ​un peu plus de 8ans,

A 16ans, elle reprend la danse en commençant par le Hip-Hop (New style et House). Emilie complète son apprentissage avec différents styles ( danses africaines (Congo et Cameroun), Jazz, Hip-Hop…) en se concentrant d’avantage  sur le Waacking et le Voguing ces dernières années. Sa pratique artistique en suspens depuis 2 ans.

Concernant son parcours professionnel :

Elle a débuté avec une licence en histoire mais se redirige vers une école de communication pour y faire un BTS.
Emilie suivra ensuite une formation DE JEPS : Diplome d’Etat en jeunesse éducation populaire et Sport, puis enchaînera sur une licence professionnelle: Intervention Sociale spécialité coordonnateur de projet en insertion par la culture.

Actuellement, Emilie termine une formation d’assistant de service social.

  • Agnes Gatelet

Artiste polyvalente, baignée dans l’univers des arts vivants depuis son plus jeune age, elle commence ses études part une formation d’Art dramatique, son premier amour, puis passera au fur et à mesure dans l’univers de la musique, la mise en scène et l’audiovisuel.

Artiste pluridisciplinaire et formatrice Agnès puise une grande partie de ses recherches dans l’expérimentation de création collective sans écriture préalable.

Elle est à l’origine de pédagogie de développement de l’artiste par la conscience et satisfaction du présent.

 

  • Colline Aubry
  • Smaïl Konaté
  • Lucie Billig-D’angelo

    Évènements 

Les Training party sont les événements que nous organisons une fois par trimestre dans la Nef du Centquatre-Paris depuis 2015.  Il consiste à faire vivre aux participants (danseurs ou publics) une expérience où la danse de chacun peut exister indépendamment des codes techniques ou esthétique imposés souvent par ce milieu artistique.

L’événement bénéficie du support matériel du Centquatre-Paris (gradins, sonorisation, podium, etc). Il se déroule en pendant 4 heures, est accompagné par plusieurs musiciens en live, est gratuit , et s’organise en 3 phases :

  • 1: session d’improvisation dirigée (ou à thématique)
  • 2: scène ouverte
  • 3: Jam WYNKL : danse libre

Depuis le lancement de ce projet, le nombre de publics (danseurs ou observateurs) n’a fait cesser de croitre. Lors du dernier évènement de novembre 2016, nous étions plus de 400 ! Le public apprécie ce rendez-vous trimestriel car c’est un espace où chacun peut s’exprimer comme il le souhaite, échanger avec des danseurs de issus de différentes  disciplines, observer les tendances artistique. J’ai observé plusieurs groupes de danse se former et évoluer après une Training Party. D’autant plus qu’il n’y a pas que de danseurs : Des parents, des enfants, des adultes, des artistiques en tout genre viennent régulièrement regarder et/ou danser avec le groupe lors de la Jam WYNKL.

Pour Wynkl, c’est l’événement phare : une training party, c’est l’évolution du concept de base : Un cercle d’échange, de partage, ouvert à toutes les disciplines, où le progrès individuel se fait grace à la rencontre avec (et pas contre) l’autre, et dans la possibilité d’être soi-même.

Que nous reserve l’avenir ?

Pleins de choses ! Wynkl est une matrice permettant de creer plein de chose tant que  le lien avec le développement artistique, technique et personnelle par le mouvement est présent. Nous souhaitons partager notre philosophie auprès d’un maximum de personne

Actuellement nous développons le pôle Transmission / Pratiques artistiques au sein d’un nouvelle établissement culturel de Paris : Les Plateaux Sauvages. La saison prochaine 2017/2018, des membres de la Team y donnerons des cours réguliers de Popping, de Dance Hall, de danse contemporaine, de Hip Hop.

Un projet avec le Samu social du 93 pourrai voir le jour.

N’étant pas subventionné, nous affinons notre structure organisationnelle et  économique. Bien que nous envisageons à termes de bénéficier d’une indépendance financière, nous continuerons cependant à rechercher des soutiens de type financiers,  (subventions, crowdfunding, etc) matériel et humains. Nous desirons développer des partenariats et des stratégies permettant d’enrichir et d’augmenter l’efficacité de nos actions tout en réduisant les coûts et le temps de travail pour les membres de la team Wynkl car, précisons-le, nous sommes pour le moment tous des bénévoles.

Mais le plus grand chantier sera de créer un ….. qui favorisera … plutôt que …  et qui aura lieu pendant le second semestre de la saison 2017/2018.

Ritchy

Je me présente Ritchy, 25 ans, passionné de la culture hip-hop depuis petit, et pratiquant de l'art qu'on appel le bboying depuis 2009. C'est devenu aujourd'hui l'une de mes principales passions, et au cours de cette expérience j'ai eu l’occasion de voir et d'expérimenter les différentes facettes de cette culture avec mon groupe Bad Efficience, à travers les entraînements, les battles, les festivals, voyages et expérience sociaux. C'est pour cela que j'ai rejoint l'équipe de Not ONly Hip Hop afin de partager avec vous ma vision, mes découvertes et expériences à travers des articles en liens avec le bboying et la culture hip-hop dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *