Interview avec DJ Aeon Seven (45 live) : « J’aime le son vinyle et le rapport à l’objet, et plus particulièrement les 45T car c’est le support où sont gravés les titres que j’affectionne le plus. »

Aeon Seven est un Deejay français membre du groupe 45 live, collectif de deejays talentueux mordus par les vinyles 45 tours, il est l’un des premiers turntablists de sa région (Normandie – Rouen), il est passionné par les breaks hip hop et funky.

La musique et le skateboard forment le modèle de l’adolescence d’Aeon Seven, avec comme toile de fond Jason Lee, Matt Hensley, Public Enemy, Beastie Boys et Sonic Youth. Faisant partie d’un groupe de rock punk éphémère en tant que guitariste et crate digger avancé, il a acquis sa culture musicale en collectant des disques vinyles.

Le tournant s’est produit avec la découverte de Dj Shadow et Dj Qbert. À partir de ce moment, il s’intéresse de plus près à la culture hip-hop, achète un mixeur, une seconde platine vinyle, exploite les disques collectés et devient DJ.

Résidant au légendaire « Café Curieux » de Rouen, il approfondit la production audio et en 2000, il sort son tout premier disque « Beyond The Time Barrier ». Un disque composé de plusieurs instrumentaux et de sons à scratcher, destiné à être utilisé par les turntablists. Il participe ensuite au Festival Rock Dans Tous Ses Etats en 2003 et partage la scène en 2004 avec Hexstatic et Modeselektor au 6ème Nordik Impact. Puis, en 2005, il a sorti son chef-d’œuvre de funk « Funky Furious », révélant sa passion pour le Deep Funk et les drumbreaks qui constituent la base de la production Hip Hop.

En 2007, Aeon Seven rencontre Kunst Throw, un jeune DJ avec lequel il partage les mêmes influences musicales. Ils jouent des concerts très chauds qui les amènent à mixer leurs influences Hip Hop / Funk / Rock avec la nouvelle scène électronique en plein essor en ce moment. En 2010, ils ont créé le projet « Christine ». 

DJ et producteur actif depuis plus de 15 ans, ce passionné de vinyles inconditionnel a partagé la scène en 2016 avec Rejjie Snow, DJ Nu-Mark + Slim Kid 3 et Lee Fields et The Expressions, il sort « Lowdown Spectrum », un projet de mixage vidéo qui met en lumière son amour du mixage sur 45 tours, puis vint son premier projet radio « Love Beams Defender  » , un mix 100% 45 tr / min comportant un tas de joyaux rares.

En 2017 il s’associe avec DJ Suspect dans « Cosmic Thrill », un set unique à 4 platines et constitué uniquement avec des 45 tours, dans la lignée des « Brainfreeze » ou « Product Placement » de Cut Chemist & DJ Shadow. Puis est venu « Funk Night Cruising » sur cassette limitée, un voyage dans le catalogue de Funk Night Records, suivi de « Thunder Cuts » pour les turntablists, et enfin son premier single chez 45 live records « Seven Breaks » : une piste de musique très funky, illustrée par une vidéo réalisée par ses soins. 

Il sera ce samedi 22 septembre 2018 l’un des deejays de la Not Only Jam 2 à Paris-l’Aérosol. 🙂

1) Salut Aeon Seven, pour commencer peux-tu nous dire d’où te viens le nom de AEON SEVEN ?

Aeon Seven était le nom du groupe formé avec des potes lorsque j’avais 20 ans (formation Basse/Batterie/Guitare entre rock fusion et noise). Cela n’a duré que très peu de temps et j’ai repris le nom en tant que DJ, une fois la passion pour les platines révélée ! (un ‘aeon’ ou ‘eon’ est une période de temps infinie, et 7 est mon chiffre fétiche qui d’ailleurs par la suite s’est trouvé être mon format de disque préféré: 7 inch ! )

2) Comment es-tu arrivé au deejaying ?

Après la séparation du groupe, j’ai eu une période de curiosité telle que je voulais découvrir le maximum de musique, mais à moindre coût et à cette époque pre-internet, le seul moyen le plus rentable était les vinyles d’occasion dans les vides greniers, broc.. etc. Je me suis donc dans un premier temps acheter une platine vinyle pour écouter tous ces disques que je récupérais en quantité, et par la suite avec l’influence de la scène anglaise Mo’wax / Ninja Tune, j’ai acheté la seconde platine et une table de mixage pour me mettre au Djing et plus particulièrement au scratch.

3) Quels sont les DJ’s qui t’ont influencé ?

Dj Shadow / DJ Q-bert et part la suite un tas d’autres…

DJ Shadow
DJ Q-Bert
4) À quoi ressemble ton quotidien ?

Je passe la plupart de mon temps à chercher des disques, à les mixer, réaliser des mixtapes, produire des titres et faire en sorte qu’ils sortent en vinyle, faire des animations video, de la com sur les réseaux sociaux et démarcher des dates pour me produire en live mais aussi pour assurer mes finances 🙂

5) Quel est ton plus beau souvenir de soirée ?

Mes plus beaux souvenirs sont ceux où j’ai eu la chance d’ouvrir pour des artistes que j’apprécie. Notamment la première partie que j’ai faite pour Lee Fields ou encore celle avec DJ Nu-Mark et Slimkid3 de Pharcyde !!

6) Que penses-tu de la scène Hip Hop française par rapport aux autres pays où tu as pu voyager ?

Je pense que l’esprit de fête est plus présent dans les pays anglo-saxons, ils ont eu la chance de bénéficier de cette culture originelle dans leur langue et ils l’ont donc mieux intégré. Pas évident de te répondre, je me suis toujours plus affairé au coté instrumental du hip hop et au turntablism. En tout cas on peut affirmer que la France n’a pas à rougir au niveau international.

7) Peux-tu nous parler de 45 live ?

Pete Isaac & Scott Hendy ont fondé ce collectif / label il y a quelques années avec pour vocation de célébrer l’ultime format vinyle: le 45 Tours ! Il regroupe des artistes qui m’ont bcp influencé depuis les années 90, tels que Jon Moore, Andy Smith, Ollie Teeba, DJ Format…
J’ai été très honoré lorsque le label m’a sollicité pour intégrer le collectif !
Mon single “Seven Breaks” est sorti chez eux l’année dernière, et un nouveau arrive dans quelques mois !

8) Revenons sur ta collection, tu sais combien tu as de disques ? Les styles ? Comment les ranges-tu ?

Aujourd’hui, moins qu’avant, j’ai épuré de moitié ma collection au fil des années. Je pense à environ 4000 LP et 45t confondus.
Rangé par styles: Funk, Soul, Jazz, Rock, Prog, Psyché, Classique, Hip Hop, Electronic, OST, library, Spoken words !
Les 45T eux sont rangés par BPM.

9) Y a-t-il un disque que tu recherches en particulier, ton Graal à toi ?

Il y avait J.C. Davis “It’s a new day” mais je l’ai choppé il y a quelques années 🙂
Après, j’en ai plein d’autres que je recherche, la liste est longue !

10) Ton dernier coup de cœur ?

Caretakers Prophecy “People (love your brother)” 1972

11) Quelles sont tes techniques pour digger ?

Le Flair et une paire de genouillères. Et quand je rentre bredouille, une connexion internet !

12) Quels sont tes meilleures adresses (magasins, sites web) pour digger ?

Chez des particuliers qui n’ont pas internet et qui ont hérités de la collection de vinyles de leurs grands parents cultivés, et qui bien sûr s’en séparent !

13) La plus belle pièce que tu as trouvé ?

The Leaders “It’s a Rat Race” trouvé il y a une quinzaine d’année, 7 fois moins cher que ce qui part sur ebay aujourd’hui, enfin quand il se présente à la vente.

14) Quel est ton Top 5 des meilleurs breaks pour B-boy’Z et B-Girl’Z ?
  • Incredible Bongo Band “Apache »

  • James Brown “Give It Up Turn It A Loose” (1986 Remix)

  • Johnny Pate « Shaft In Africa (Addis)”

  • Jacksons Sisters “I believe in Miracles »

    • Pleasure “Joyous »

15) En soirée tu joues sur quel support, pourquoi ?

De manière générale, pour un DJ set, je joue en vinyle. J’aime le son et le rapport à l’objet, et plus particulièrement les 45T parce que c’est le support où sont gravés les morceaux que j’affectionne le plus. C’est ergonomique pour le transport et pratique à répertorier : une face de disque = un titre.
Je peux aussi utiliser Serato pour assurer des sets plus long et jouer des titres édités par mes soins. Mais je réserve plus l’utilisation de Serato prochainement pour un projet live où seront synchronisés audio et video avec mes propres productions.

16) Quels conseils auraient tu à donner à ceux qui souhaiterait devenir deejay comme toi ?

Essayer de s’affranchir de ses influences pour trouver son propre style.
La connaissance est le maître mot. Etudier les racines de la musique, son histoire.
C’est ce qui permet de discerner la bonne musique de la tartufferie 🙂

17) Quelques mots sur tes projets à venir ?

3 sorties en 45T à venir prochainement:
– un remix pour le duo New Yorkais M-Tri & DJ Leecy T (45 live records)
– mon nouveau single 2 titres (45 live records)
– et pour les turntablists : “Thunder Cuts II” (Beatsqueeze records)

18) Un message à passer pour conclure ? Des dédicaces à faire passer ?

Dédicaces à Pete, Scott et tout le 45 live crew, Dj suspect, Ugly Mac Beer (Beatsqueeze records), Frank Raines (Funk Night Records) & Baz (Spasibo records).


Merci à Aeon Seven pour son temps, nous lui donnons rendez-vous à la prochaine Not Only Jam à Paris, l’Aérosol pour nous faire goûter à ses vinyles et ses douces sonorités funky 🙂

Pour en savoir plus sur les projets d’Aeon Seven rdv sur ses réseaux :

Fondateur du site Not Only Hip Hop

Fado

Fondateur du site Not Only Hip Hop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *