Retour sur « Proses » Le concert Rap & Littérature

Vendredi dernier, dans le cadre du festival « Paris en toutes lettres » prenait place un concert inédit. La Place, nouveau point de ralliement Hip Hop de la capitale, accueillait sur scène les artistes S.Pri Noir et Georgio. Pour ce concert, chaque rappeur a choisi des textes de son répertoire et d’autres puisés dans la littérature, le tout mis en musique par Issam Krimi avec la complicité de Dtweezer et d’un quatuor à cordes.

À l’origine de cette initiative « La maison des poètes » une scène de rencontres dédiée à la voix des poètes et des écrivains. Fondé sur les hybridations entre les genres littéraires, son festival s’ouvre cette année au rap. Une bien belle initiative qui promet du spectacle !

Le rendez-vous est pris dans une des deux salles de concert de La Place. La salle assez petite permet d’apprécier l’ambiance intimiste à venir. Autour de nous, un public de tout âge à l’image du mélange de genres auquel on s’apprête à assister.

 Le spectacle commence. Dans une mélodie entraînante Issam Krimi ouvre le bal, suivi de Dtweezer et du quatuor de violonistes. Puis arrive Georgio ; la foule exulte. Immobile au cœur de la scène il interprète son texte avec calme et sincérité. La prestation fait mouche.

15192759_1173932905987219_2928343033066170516_n
S.Pri Noir

Il sera relayé par S.Pri Noir dont la musique plus percutante et le style virulent entraîne la foule à participer.

Le concert continuera sur cette lancée. Les deux artistes se passeront ainsi le relais tout le long, ponctuant entre moments calmes et frénétiques, sur une scène se faisant le théâtre d’interprétations riches et créatives.

Cette exhibition ayant pour but de mettre en scène un dialogue entre rap et littérature s’avère très efficace. L’Orchestre apporte véritablement du cachet et de la gueule aux différentes prestations, qui dégagent chacune une très forte émotion.

12291762_915645288523284_2446926552255768679_o
Georgio

Mais ce qui a fait la force du concert en a aussi fait les faiblesses. Cela commence par le choix de la salle. La représentation nous y avons assisté debout. N’aurait-il été plus appréciable d’être assis afin de confortablement se laisser transporter par la balade que l’on nous proposait ?

Aussi l’ambiance intimiste et le calme de la scène d’abord prisés, se sont parfois retournés contre des artistes, dont les transitions manquaient de fluidité et d’interactions avec le public. Ces temps de pause d’ailleurs, étaient l’occasion de présenter les organisateurs, la thématique, trop peu mise en avant, de ce concert au concept pourtant bien original. Ainsi, hormis le bon niveau des prestations, la dynamique du spectacle pouvait sembler assez linéaire et sans surprises.

L’impression générale du concert reste tout de même très positive. Tous les artistes présents sur scène excellent véritablement dans leur art et nous ont offert une prestation des plus remarquables. Une belle conclusion pour cette première édition dont le pari comme le disait Issam Krimi de « briser les frontières inutiles de genres » a été magnifiquement relevé !

Non pas déçu du déplacement, nous invitons à se multiplier ce genre d’initiative qui fait beaucoup de bien au paysage culturel français !

Quelques photos du concert live :

20161118_221118

Georgio
Georgio
S.Pri Noir
S.Pri Noir

20161118_205636

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *