BREAKLETICS | La nouvelle parodie du Bboying

Apparu le 11 Juin 2017, La vidéo « BREAKLETICS | Fitness meets Breakdance » a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook.

Mais qu’est-ce qui a de gênant dans cette vidéo ?

Bah absolument tout,
Que ce soit l’horrible sample de James Brown,  le  fait que des individus  habillés en Tshirt et legging, exécutent des mouvements fortement inspirés du Bboying ( Top Rock,Up Rock et Footwork) mais avec une approche gestuelle lié à la fitness.

Tout est fait pour essayer de reproduire un environnement « Hip Hop » ou Underground, ne serait-ce le lieu,  ressemblant  à un hangar désaffecté( à en faire pâlir tout les films de Street Dance), Un Dj et un salto arrière au ralenti parce que sinon ça serait pas assez crédible..

Mais ne vous méprenez pas ceci est bien une fois plus ce que j’appellerai de la « Breakploitation » c’est à dire l’utilisation détourné  du Bboying ou du Hip Hop pour promouvoir un projet, un idée, à but commercial.

La Breakploitation a toujours existé, parfois nécessaire afin de professionnalisé nos artistes, nombreux sont ceux qui se sont retrouvé à faire des Headspin sur une Toyota ou des sauts main en costume de Lapin mais là une nouvelle barrière à été franchi.

What’s wrong about this vidéo?

Absolutely everything,
Whether the horrible sample of James Brown, the fact that individuals dressed in Tshirt and legging, perform movements strongly inspired by Bboying (Top Rock, Up Rock and Footwork) but with a gestural approach related to fitness.

Everything is done to try to reproduce a « Hip Hop » or Underground environment, would not be the place, resembling a disused hangar (to make it fade all the movies of Street Dance), A Dj and a salto in slow motion because otherwise It would not be credible enough…

But do not get me wrong this is once again what I will call « Breakploitation » ie the use of Bboying or Hip Hop to promote a project, an idea, for commercial purpose.

The Breakploitation has always existed, sometimes neccessary in order to professionalized our artists, many have found themselves doing Headspin on a Toyota or hand jumps in Rabbit costume but here a new barrier has been crossed.

Une initiative venant de l’intérieur

Bboy PETAIR

Nombreuses sont les compagnies , entreprises ayant utilisé le Bboying a but promotionnel et lucratif mais quand l’initiative vient d’un danseur, cela laisse un goût plutôt amer..

Peter SOWKINSKI (Bboy Petair) s’est fait connaître du grand public en 2011 avec une vidéo intitulé 2Hard 2 Bite, une vidéo posté sur Youtube, ayant dépasser le million de vues, le mettant en scène avec Lil Amok (Un autre Bboy Allemand)  en train d’exécuter des Tricks impressionnant.

Many companies have used the Bboying for promotional and lucrative purpose but when the initiative comes from a dancer, it leaves a rather bitter taste ..

Peter SOWKINSKI (Bboy Petair) became known to the general public in 2011 with a video titled 2Hard 2 Bite, a video posted on YouTube, exceeding one million views, staging it with Lil Amok (Another German Bboy) Executing impressive Tricks.

Quelques mois après le succès de cette vidéo,  le Projet BREAKLETICS  vit le jour avec une nouvelle vidéo où Petair y apparaît seul cette fois,dans le même cadre ( Salle d’entrainement, filtre noir et blanc) non pas pour  y dévoiler ses derniers trouvailles en termes de Tricks mais pour se filmer en train d’enchaîner de nombreux exercice de musculations et gainages associé à des mouvements de Break comme le Thomas où le Bouddah.

A few months after the success of this video, Project BREAKLETICS was born with a new video where Petair appears alone this time, in the same frame (training room, black and white filter) not to reveal its latest finds In terms of Tricks but to film themselves in the process of stringing many exercises of muscles and cladding associated with movements of Break like the Thomas where the Buddha.

Cette vidéo eu elle aussi un  impact important au sein de la communauté Bboying au point que partout dans le monde des bboys reprirent  son concept pour améliorer leur façon de travailler ces mouvements ainsi que leur conditions physiques.

Breakletics avait ouvert une nouvelle voie dans la manière de « Training » offrant à toute une génération de danseur autodidacte ou « génération Youtube » de nouvelles directions, conseil et idée très prisé par celle-ci souffrant d’un manque de transmission de leur pairs.

This video also had an important impact within the Bboying community to the point that everywhere in the world bboys took up its concept to improve their way of working these movements as well as their physical conditions.

Breakletics had opened a new way in the way of « Training » offering to a whole generation of self-taught dancer or « Youtube generation » new directions, advice and idea very prized by this one suffering from a lack of transmission of their peers.

La dégression

Partant d’une idée assez innovante, BREAKLETICS aurait pu apporter un plus dans le Bboying  en y important un travail de préparation physique du corps, spécialement dédié au breakdance en y associant des exercices de fitness ciblé et ainsi mettre la fitness au profit du Bboying dans le but de prévention contre les blessures musculaire ou autre.

Malheureusement c’est l’exact inverse qui se produis, BREAKLETICS se servit de ses connaissances en bboying pour les mettre au profits de la Fitness ce qui  eu comme conséquence une total déstructuration de notre art , dans la forme et dans le fond pour le remodeler « façon Fitness ».

Vu par certain comme une nouvelle lumière dans la préparation technique du Bboying, elle fut vite éteinte, Tel Anakin passant du côté Obscur de la Force, triste fut cette trahison. (lol)

Jusqu’à présent, le bboying avait été plus au moins épargné  mais cette fois, on peut réellement parler de parodie du break pour le grand public.

Le plus gros reproche qu’on  pourrait faire à Breaklectics c’est d’avoir modifié nos principaux mouvements en leur donnant un aspect ridicule perdant tout l’esthétiques,le  dynamisme et l’énergie qu’on retrouve habituellement pour quelques chose de beaucoup trop exagéré  en terme de mouvement, grossier avec cette énergie fake mais répondant parfaitement au besoin de la fitness.

Starting from a rather innovative idea, BREAKLETICS could have contributed more to the Bboying by putting in a physical preparation work of the body, specially dedicated to breakdance by associating there fitness exercises targeted and thus put the fitness in favor of Bboying in The purpose of prevention against muscle or other injury.

Unfortunately the reverse happened, BREAKLETICS used his knowledge in bboying to put them to the profits of the Fitness which resulted in a total destructuration of our art, in the form and in the background to remodel it « Fitness way ».

Seen by some as a new light in the technical preparation of Bboying, it was soon extinguished, As Anakin passing on the Dark side of the Force, sad was this betrayal. (Lol)

Until now, the bboying had been more or less spared but this time, we can really talk about parody of the break for the general public.

The biggest criticism that could be made at Breaklectics is that they  have modified our main movements by giving them a ridiculous aspect that loses all the aesthetics, dynamism and energy that one usually finds for something far too much Exaggerated in terms of movement, coarse with this fake energy  but perfectly meeting the need of fitness.

Réactions

Les réactions ont été nombreuses de partout à travers le monde, dont parmis eux des références comme BENJI Divison Alpha King entres autres, nous vous avons recueillis quelques un avec les explications de Petair lui-même concernant son projet.

The reactions have been numerous from all over the world, including among them references like BENJI Divison Alpha King among others, we have gathered you some with the explanations of Petair himself concerning his project.

Une fois que les vrais Bboys verront ça, ils vont tous laisser des commentaires négatifs de fou. Lâche pas l’affaire gars, continue , ignore la haine.

C’est pas du négatif, c’est plutôt de ne pas violé notre culture.

Traduction:
J’aime pas mais ça me fou pas le seum pour autant, Je prendrais pas de cours c’est de la Zumba version Breaking, ce n’était qu’une questions de temps.

Traduction:

Mad Mike Clark:
Encore une autre exploitation du Bboying, Si vous voulez un beau corps, apprenez le vrai Bboying pas cette merde.

BREAKLECTICS:
Salut Mad,
Notre vidéo ne représente pas la culture Hip Hop, et nous l’avons jamais prétendu.
Breaklectics ce n’est pas quelques mouvements de marketing simple par une quelconque compagnie.
Nous sommes des vrais Bboys passionnés par la dance et notre culture et nous voulons lui donner quelques choses en retour et pas l’inverse!

Nous avons travaillé plusieurs années pour mettre au point ce concept et l’idée était celà :
Un nouveau grand concept de fitness inspiré de  notre passion, le Bboying.

Les personnes dans cette vidéo ne sont pas des modèles qu’on a engagés, Ce sont tous d’excellent danseurs avec des années d’expérience qui respire et vive la culture Hip Hop mais sont aussi des pratiquants de la fitness qui ont adorés notre concept.

Nous espérons que vous prendrez le temps de jeter un œil sur BREAKLETICS pour vous apercevoir que c’est un concept indépendant avec comme fond une grande réflexion et philosophie inspiré de notre amour pour la culture Hip Hop.

Paix mon frère, Plein d’amour et Respect !

En conclusion, je me doute pas que vous connaissez mon point de vue sur le sujet, toujours est t’il que ce si n’est qu’une goutte d’eau dans le vase de notre cher culture Hip Hop.

Ritchy

Je me présente Ritchy, 25 ans, passionné de la culture hip-hop depuis petit, et pratiquant de l'art qu'on appel le bboying depuis 2009. C'est devenu aujourd'hui l'une de mes principales passions, et au cours de cette expérience j'ai eu l’occasion de voir et d'expérimenter les différentes facettes de cette culture avec mon groupe Bad Efficience, à travers les entraînements, les battles, les festivals, voyages et expérience sociaux. C'est pour cela que j'ai rejoint l'équipe de Not ONly Hip Hop afin de partager avec vous ma vision, mes découvertes et expériences à travers des articles en liens avec le bboying et la culture hip-hop dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *