Interview DJ Suspect : « En cherchant à plaire à tout le monde on ne plaît à personne »

Rencontre avec Dj Suspect, membre du collectif 45 Live, qui parcourt le monde entier avec ses bacs de disques. Il a déjà deux albums à son actif (le premier avec The Funk League et le second avec son accolyte Doc TMK), et a récemment sorti des mixes pour le prestigieux label New Yorkais Truth & Soul et la radio WeFunk. Il officie une fois par mois sur les ondes de Radio Meuh pour son émission « Le Fonk et le Forme », et accompagne sur scène le rappeur américain The Real Fake MC.

Il nous a accordé du temps pour qu’on lui pose quelques questions sur ses débuts à aujourd’hui :

Dj Suspect interview not only hip hopComment es-tu arrivé au deejaying ? T’es-tu essayé à d’autres disciplines ?

J’ai toujours aimé le hip-hop, j’ai attrapé mes premiers disques en 93 à New York à l’âge de 10 ans. Un peu plus tard, au collège, je me suis intéressé plus précisément au scratch, et du coup je me suis naturellement mit aux platines au lycée, tout d’abord pour scratcher, puis ensuite pour mixer.

Quels ont été les DJ’s qui t’ont influencé ?

Dj Ghost, mon pote du lycée avec qui j’ai fait mes premières mixtapes K7 et soirée à 4 platines, maintenant il vit à Los Angeles et est prof à la Scratch Academy avec Dj Revolution. Déjà à l’époque, il était super fort et m’a grave fait progresser, tant techniquement qu’au niveau de l’ouverture musicale.
Sinon des dj’s comme Cut Chemist, Dj Shadow et Z-Trip m’ont vraiment inspiré avec leur show « Brainfreeze » ou « Product Placement ». Ils m’ont donné envie de m’intéresser plus en détail aux 45 tours, et d’être créatif quand je suis aux platines.

À quoi ressemble le quotidien d’un Deejay?

C’est très variable en fonction du planning, mais je dirai que le quotidien est toujours rythmé par beaucoup de musique. Quand je suis en tournée et que je vais dans des pays étrangers, j’essaye toujours d’aller chercher des disques et de trouver des trucs locaux, et quand je suis chez moi je prends beaucoup de temps pour écouter les disques, c’est important de bien les connaître et de prendre le temps de les assimiler, que ce soit pour des dj’s sets ou pour trouver des samples intéressants

Dj Suspect interview not only hip hop

Tu voyages beaucoup en ce moment, quels sont les meilleurs endroits où tu as pu mixer ?

La liste est longue, mais dans le désordre, j’ai beaucoup apprécié jouer à Los Angeles, Beyrouth, Sydney, Londres, Berlin, Montréal, Ibiza, New York, et bien sûr à Bruxelles lors de ma résidence mensuelle Strictly Niceness avec Dj Kwak. Mais il y a énormément d’autres endroits que j’ai super apprécié, impossible de faire une liste complète.

Quel est ton plus beau souvenir de soirée ?

J’en ai plein, mais le premier qui me vient en tête là c’est ma première rencontre sur scène avec Dj Format, dont j’étais alors un grand fan en tant que producteur et dj. C’était à la Maroquinerie lors d’une soirée What the Funk. On s’est tout de suite super bien entendu, on était sur la même longueur d’onde autant humainement qu’artistiquement et je suis heureux de pouvoir le considérer comme un ami aujourd’hui.

Dj Suspect interview not only hip hop

Peux-tu nous parler de 45 live crew ?

C’est un collectif de dj’s dont je fais partie. Notre spécialité est de jouer des 45 tours. Je suis super honoré d’être entouré de pointures comme Andy Smith (Portishead), Dj Food, Dj Format Florian Keller, Boca 45 et plein d’autres dj’s légendaires.
Ce sont eux qui sont venus me chercher et me proposer de rejoindre ce collectif, je suis le seul frenchie dedans, et le plus jeune aussi. J’apprends énormément quand je mixe avec eux.

 

Revenons sur ta collection, tu sais combien tu as de disques ? Les styles ? Comment les ranges-tu ?

Je ne compte jamais mes disques car je trouve que la quantité importe peu. Pour moi ce qui compte le plus c’est la qualité. Dès fois je vais chez des amis qui ont peu de disques mais que des tueries, et je trouve ça beaucoup plus intéressant qu’avoir des milliards de disques sans intérêt. En tout cas j’en ai plein, dans tous les styles que j’aime, et je les classe par genre musical essentiellement.

Dj Suspect interview not only hip hop

Y a-t-il un disque que tu recherches en particulier, ton Graal à toi ?

Pas particulièrement, y’a bien sûr quelques disques que je serai bien content de rentrer dans ma collection, mais je n’en fait pas une priorité absolue.

Quelles sont tes techniques pour digger ?

Pas de techniques particulières, je dirai que le plus important est d’être curieux et patient. Ne pas hésiter à faire les vides greniers tôt le matin, car il arrive souvent que des gens se séparent de leur disques sans en connaître la valeur, du coup au milieu d’un lot pourri il arrive de trouver de super bons disques pour pas cher.

Dj Suspect interview not only hip hopLa plus belle pièce que tu as trouvé ?

Au niveau hip-hop je pense que c’est le 45 tours de « Scenario » de ATCQ. C’est un classique mais archi rare en 45 tours, puisque juste pressé en Allemagne à l’époque, du coup la plupart des dj’s cainris hallucinent complet quand ils le voient.

En soirée tu joues sur quel support, pourquoi ?

Je joue sur vinyl car c’est le seul support que j’aime, et je tiens à ce que mon boulot de dj reste une passion pour moi, du coup je tiens à le faire comme je l’entends. Quand je prends l’avion je joue uniquement sur 45 tours, comme ça je peux garder mes disques en bagage à main et j’ai pas le stress qu’ils se perdent lors d’une correspondance en soute et que je puisse pas jouer le soir même.

Quels conseils auraient tu à donner à ceux qui souhaiterait devenir deejay comme toi ?

Être curieux, ouvert musicalement, et faire les choses sans compromis. En cherchant à plaire à tout le monde on ne plaît à personne.

Quelques mots sur tes projets à venir ?

Tout d’abord un nouveau 45 tours avec Doc TMK et les légendaires Finsta Bundy, à paraître en Mai sur deux labels anglais qui se sont associés pour sortir ce disque. On bosse également sur d’autres morceaux avec Doc TMK qui sortiront dans un futur proche.
Une nouvelle tournée se prépare avec The Real Fake MC pour son album à venir « Future Funk Survivors ».
Je vais faire le mix officiel du nouveau projet de Guts « Beach Diggin 4 », ainsi qu’une nouvelle mixtape sur le label canadien Roots Forward.
Et je continue mon émission mensuelle sur Radio Meuh, « le fonk et la forme », tous les premiers jeudis du mois de 21h à 22h.

Un message à passer pour conclure ? 

Merci à toi pour l’interview, merci à tous les gens qui me font confiance et qui me soutiennent, c’est grâce à eux que je peux continuer de faire ce que j’aime, et j’espère que ça durera le plus longtemps possible.

Encore merci à SoulBrother Suspect pour sa sympathie et son temps ! 🙂
Vous pouvez retrouver toute son actualité sur sa page Facebook et sa musique sur son Soundcloud.

 

Fado

Fondateur du site Not Only Hip Hop

Une réflexion sur “Interview DJ Suspect : « En cherchant à plaire à tout le monde on ne plaît à personne »

  • 9 mars 2017 à 09:07
    Permalien

    Salute !! excellente itw avec un véritable dj qui représente bien cette culture à la manière des passionnés
    Longue vie
    Peace

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *