Playlist Rap US : West Coast Vibes

Nico passionné par la culture Hip Hop et notamment de sa musique, vous offre une playlist Rap US’ venant tout droit de la côte ouest des États-Unis, pour le plaisir de vos oreilles. Tout bon Digger pourra se procurer ces musiques sur le web ou auprès d’un bon disquaire.

College Boyz – Victim Of The Ghetto

College Boyz est composé de 4 membres : R.O.M, Squeak, Humphry et Dj Cue; A l’origine leur groupe s’appelait RMG, mais lors de lors installation sur LA, ils ont changé ce nom par College Boyz, ils ont realisés 2 albums : Radio fusion radio » (1992) dont le son de la sélection est issu, et « Nuttin less, Nuttin mo » en 1994 avec le label Virgin record, pour le premier album, il existe en format CD et cassette audio, les prix sont très accessibles, l’instrumental de ce son va surement rappeler à certains un classique du rap Fr dont le maxi est sorti en 1996 issu d’un album classique de 1995 d’un certain AKH…

Eazy-E – Still A Nigga

Son de l’incontournable Eazy E et issu de son deuxième EP  » it s On » sorti en 1993, qui est une réponse à l’album The Chronic de Dr. Dre, album qui contenait une diss song sur Eazy-E intitulée Fuck wit Dre Day (and Everybody’s Celebratin’). 187 est le numéro attribué par la police en cas d’homicide en Californie. L’EP inclut diverses collaborations, notamment de Gangsta Dresta et B.G. Knocc Out. L’un des morceaux, interprété et produit par Cold 187um, parut également sur l’album Black Mafia Life, avec une chanson d’Above the Law.

A noté que la réponse de Easy E est dans le fameux son « Real Muthaphuckkin G’s » de ce EP où il s’adresse à Dre et son protégé de l’époque Snoop Dogg.

Un EP à avoir, en format CD prix accessible mais en vinyle recherché donc cher, une pièce que moi même ai la chance d’avoir en format cassette où certaines offres s’envole aussi.

N.W.A. – Appetite For Destruction

Un son plein d’énergie du groupe mythique de la west coast qu’on ne présente plus : NWA. « Apetite for destruction » interprété dans l’ordre par Dre, MC Ren et Eazy E est extrait du deuxième album des NWA, Efil4Zaggin sorti en 1991.

Il est à noté que ce son, pour les amateurs de jeux vidéos est présent dans la station de radio du jeu Grand Theft Auto V.

Maxi sympa à avoir pour les diggers, classique et pour une session mixtape, efficace, avec des prix très accessible !

Ice-T- Peel Their Caps Back

Un bon son sombre pas souvent utilisé dans les ondes radios mais bien gangster et efficace de Ice T qu’on ne présente plus. En restant ciblé sur ce son « Peel their Caps Back », il est issu de son 3ème album « The Iceberg » bien controversé à l’époque sur plusieurs points, à commencer par la pochette explicite représentant un B-Boy avec 3 guns braqués sur lui (1 sur chaque tempe et un dans la bouche) reflétant les expériences de Ice-T avec le concept de la liberté d’expression, plus précisément, « Allez-y,  dites ce que vous voulez, mais le gouvernement et les parents, sont prêts à vous détruire lorsque vous ouvrez votre bouche ».

Le son quand à lui à pour thème l’histoire d’un gars qui est sur le point de commettre un drive-by pour venger un ami tué. Contrairement à d’autres chansons où la violence est une métaphore de part les différents rappeurs qui l’exprime de manière souvent imagée, cette chanson est une représentation frappante de ce qui pourrait conduire à un tel événement.

Cependant, il contient deux éléments surprenants: à la fin, le personnage principal est tué, et tout l’événement est rallié en boucle par les médias qui indirectement pousse à la revanche et font monter la tête aux gens.

Un son sombre bien gangster, issu d’un album classique que je dirais qu’il faut avoir avec de bon sons tel « freedom of speech » ou « you played yourself », pour les collectionneurs, étant sorti en quantité et avec plusieurs rééditions et prix accessibles.

On peu ajouter et noter que le sample est tiré d’un son d’un groupe Anglais « 235kidoo  » dont le titre « coup » est sorti en 1983, il fallait le trouver ce sample a l’époque sachant que ce groupe donnait dans la fusion entre divers style musicaux tel alternative dance, post-punk passant par rock et autre musique de monde, bien loin du rap.

Bloods – Shit ain’t over

Tiré de la collaboration entre les 2 gangs mythiques de LA que sont les Bloods & Crips qui ont sortis 2 albums : « Bangin on wax » (1993) et « bangin on wax 2 : the saga continue » (1994) j’imagine dans le but d’un rapprochement avec l’idée de paix et surtout de moins de morts dans chaque camp, Shit ain’t ova (ou over) est extrait d’un greastest hits de cette collaboration, sorti en 1996 : « bangin on wax : greatest hits », ce son est aussi présent dans la tape et le CD des bloods sorti en 1997 : « Bang’n On Wax: The Best Of The Damu’s ».

Pour ceux qui aime le gangsta rap et le G funk, sont des albums ou maxi à avoir. Tous les types de formats ne sont pas très courant, mais dans certains cas accessible suivant les titres et format, certains CD n’ont jamais été mis en vente sur le site discogs donc les prix sont libre.

Big Syke & Above The Law – Satellite Niggaz

Né et élevé à Inglewood (banlieue sud ouest de LA), en Californie, Big Syke vient d’où le hip-hop est né, d’un quartier ou faut être aux aguets en toute circonstances. La drogue, le sexe et la violence rythment son quotidien ainsi que celui de ces potes jusqu’à ce que Syke décide de se tourner vers la musique.

Big Syke commence à raconter son histoire avec le le groupe « Evil minds Gangstas » référencé qu’en format cassette et introuvable a l’achat (1993). EMG n’était pas un groupe de rap en soi mais plutôt une équipe; des personnes qui voulaient s’en sortir tous ensemble en contant leur histoires via le rap. Ensuite il s’est lancé dans la conception d’un premier album solo « Be yo self » 1996 dont le titre présenté est issu de Sattelite Niggaz avec les connu Above de Law.

L’album répertorié en 2 formats : Cassette et CD, (si les cassettes sont accessible le CD commence à devenir une pièce intéressante et assez chère) j’ai vu le format vinyle sur un site chère et rare, depuis plus répertorié. Pour les amateurs de G Funk.

New Breed Of Hustlas – Suspect Unidentified

Issu de Riverside (Grand LA) les New breed of Hustlas c’est 4 membres : Baby Fresh , Cas-Loc, G. Bubs, Silk affiliés aux Crips. dont 2 sont décédés depuis : Mr Cas et G Bubs.

Les New Breed of Hustlas c’est 5 albums , le premier « Ratha B-A Hustla » sorti en 1993 est introuvable dans les 3 formats répertorié que sont vinyle, cassettes et CD… donc si vous le trouvez à l’achat je dirait pièce, sans ça le 2 eme album « Streetz Got Me Gone  » dont le son « suspect unidentiefield » est issu date de 1995, pièce intéressante, assez onéreuse et trouvable en CD a avoir.

Rub-A-Dub – The #1 Gansta Rule

Né à Brooklyn Rubadub est arrivé sur LA à 10 ans… il a commencer ses premiers textes à l’age de 13 ans tout en s’intéressant au DJying (mix, scratchs..), par la suite comme beaucoup issus d’endroits dur c’est des parcours par des passages délinquances, trafics.

Étant donné qu’il réalise en 1993 son premier Ep « time we stop », et son premier album en apposant son label Rubadud intitulé « reflections of an ex criminal », introuvable à la vente, un deuxième album est répertorié en format CD en 1996 « mind of a gangsta » qui la aussi n’est pas facile à trouver.

Toddy Tee feat Mixmaster Spade – This Beat Be Smooth

Todd Howard, mieux connu sous son nom de scène Toddy Tee, est un des incontournables de Compton et du rap de LA California. Il est un pionnier important de la scène hip-hop West Coast, mais n’est pas souvent mentionné et souvent méconnu au niveau de ses sons, dû à une prod limitée qui aurait pu faire décoller sa carrière beaucoup plus. Un de ses sons références et le plus connu reste « Batteram » nom utilisé dans l’argot de LA de l’époque définissant le B-100, un véhicule blindé avec un bélier monté sur l’avant, utilisée par la police de LA ; LAPD SWAT (armes et tactiques spéciales) conçue pour des équipes aptes à entrer dans les « maison à crack » en rentrant avec force en enfonçant et écrasant portes et murs pour forcer le passage. La chanson, avec le sample de « White Lines » de Grandmaster Flash (New York) », a contribué à faire de Toddy Tee une des premières grandes stars du hip-hop de Los Angeles. Toddy Tee à été une référence et inspiration pour des rappeur tel que Ice-T et King Tee, qui ont développé des styles similaires.

Le son « Beat it Smooth est issu de son EP « gangster boogie »sorti en 1988 et en collaboration avec Mix master spade, EP accessible niveau prix, pour les amateur de old school made in LA.

Tweedy Bird Loc – Fuck The South Bronx

« Fuck south bronx nigga, it is compton » est la réponse au fameux son de Tim Dog de NY avec son célèbre « fuck compton », sur ce son Tweedy Bird loc est accompagné du collectif « Bloods and Crips ».


Le deuxième son « comin out the cage  » est issu de son premier album « 187 by ride » sorti en 1992…. qui existe en format cassette et CD, le Format CD un peu plus cher est une piece interessante à avoir.

Les deux sons existent en format maxi et vinyle à des prix accessibles.

Concernant Tweedy Bird locs, son vrai nom est Richard Johnson, Tweedy Bird loc est de Compton California. Tweedy et le producteur Ronnie Phillips sont les organisateurs du « hip hop project Bloods Crips », qui est une collaboration entre membres de 2 grands gangs que sont Bloods & Crips. Lui même Crips il est issu du même gang qu’un autre grand pionnier du rap de LA, Easy E. D’ailleurs en désaccord avec se dernier qui à l’epoque n’avait pas voulu le faire signer sous sonlabel Ruthless records. Pourtant ces dernières années Tweedy Bird Locs à travailler sur les projets du fils de Easy E, Lil Easy E peu avant la mort d’Easy E leur desaccords et tensions s’étaient apaisés.

Bons album de Gangsta rap à avoir aux instrus excellentes, ce sont des pieces interessantes à avoir.

West Town – To G or Not to G

Un groupe très peu référencé dont certain seraient de South Central et pour un autre de St Paul CA, cet EP réalisé en 1993 a été produit par un rappeur de Oakland, Goldy Aswell d ou un style de rap aux accents « made style Oakland » ; le label « West town records » pour un peu de géographie était situé sur Ponoma à l’est de LA.

Le EP existe en format CD et cassette, pas courant, pièce intéressante pour une collection G funk. Un maxi existe regroupant 2 sons du Ep, trouvable et pas très onéreux.

N’hésitez pas à faire des retours sur cette playlist Rap US West-Coast.

Peace !

La Playlist est désormais disponible sur le Soundcloud de Not Only Hip Hop.

 

Nico

J'ai commencé le break en 1994 sur Angers, j'étais dans les premiers de cette ville. Depuis, j'ai pas lâcher mais suite à des blessures à vie je me suis mis à mélanger break et BreakBall. Amateur, entre B-boying, BreakBall et Workout. Passionné et acteur de la culture Hip Hop j'aurais touché aux scratch platine, au graffiti et à la danse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *