L’Association Nous Sommes Hip Hop

Association pour la diffusion et la valorisation de la culture Hip-Hop à travers les générations.

Notre création et sa raison d’être

Depuis sa création en mai 2015, Nous Sommes Hip-Hop est impliqué dans la promotion et la valorisation de la culture Hip-Hop auprès des différentes générations qui la composent en soutenant le dialogue entre les courants, la diversité et la richesse de ce mouvement. Sa présidente, Benjamine WEILL, Philosophe, consultante et formatrice dans le secteur social et médico-social et son vice-Président, Franck DELAMARE, éducateur spécialisé ont fait naître cette structure dans le but de transmettre aux générations qui suivent les origines du mouvement et de soutenir les jeunes initiatives.

C’est pourquoi, à ces trentenaires bien tassés (pour ne pas dire quarantenaire) se sont joints des plus jeunes. Orphélio BOURREBIA, secrétaire, actuellement en recherche d’emploi dans le secteur de l’événementiel socio-culturel et Maxime DURAND DROUHIN, étudiant afin d’apporter un point de vue différent. Puis, nous avons été rejoints par un graffeur et un photographe pour travailler nos visuels. Aujourd’hui, l’association compte une dizaine de membres actifs et de nombreux followers.

Les statuts de l’association ont été déposés fin décembre 2015 et nous attendons actuellement notre officialisation au journal officiel. Nous avons fixé notre tarif d’adhésion à 7 euros et organiserons une assemblée générale annuelle chaque mois de juin. Actuellement le bureau se réunit une fois par mois pour faire le point sur les actions en cours, les projets à développer et les informations à diffuser.

Présentations de nos actions

Notre action consiste à promouvoir des artistes n’ayant pas forcément la possibilité de passer sur les ondes tout en proposant des débats, articles et points de vue sur la question Hip-Hop. Par le biais du réseau constitué, il s’agit de s’associer à toutes les initiatives soutenant le vigueur du mouvement et favoriser l’échange, le respect des différences et la promotion d’une culture de rue. C’est pourquoi, nous sommes en partenariat avec le Fanzine Yours, la page Rap is my life, le collectif Urssa Major, le site Rap Anthology et bien d’autres. Notre page Facebook permet de diffuser largement et rapidement l’intégralité des informations qui nous sont transmises par les artistes eux-mêmes (concerts, block party, cours, stages, articles de fond, etc.).

Elle est alimentée tous les jours afin de garder sa vivacité et diffuse autant que faire se peut les nouveautés. Toujours, il s’agit de mettre en avant des artistes plus ou moins connus, de genres différents afin de créer du débat. A ce jour, nous avons 1170 personnes actives dans le réseau.

Cette page permet aussi de faire la bascule entre la chaîne Youtube et Facebook afin de diversifier les surfaces de diffusion. Notre chaîne Youtube favorise la diffusion de nos interviews (focus ci-dessous), nous avons à ce jour 37 abonnés ce qui est un bon début, mais reste à développer. Un compte Instagram a aussi été mis en place afin d’utiliser tous les réseaux actuellement utilisés.

Chacun est invité à s’exprimer, poster des sons, réagir aux sujets proposés par l’équipe NS2H. Toutefois, notre limite est clairement d’interdire tout ce qui se rapproche à de l’incitation à la haine, a de l’apologie des armes ou a de la violence gratuite, qui fera l’objet d’une suppression immédiate par les administrateurs que nous sommes. Nous rappelons ainsi que « Inciter à la haine contre un groupe de personnes non dénommées (telle communauté ou nationalité…) en raison de leur religion ou de leur origine ethnique ou nationale est un délit. »

Nos projets

Notre perspective est d’organiser des rencontres réelles afin de promouvoir les échanges et la diversité. Il s’agira pour nous de proposer une programmation diversifiée et métissée (en termes de genre, de générations et d’inspirations) qui s’articule à d’autres courants (comme la danse, le graff, la photo ou des débats). Notre premier événement est en préparation avec une radio montreuilloise et Kiddam et nous espérons pouvoir l’organiser pour le mois de septembre (date à définir). Il s’oriente vers un concert couplé à un forum des associations locales afin de promouvoir les liens entre Hip-Hop et engagement citoyen.

Notre site est aussi en construction et devrait voir le jour d’ici les semaines à venir. Il permettra une visibilité différente de notre action, de recueillir les adhésions à l’association afin de soutenir les actions à mettre en oeuvre, mais aussi de proposer une surface de diffusion aux artistes plus importantes que celle actuellement réservée aux utilisateurs de Facebook et Youtube. Notre volonté est aussi de favoriser des mises en contacts entre les artistes (graffeur, kikeur, beatmaker, danseur, etc.) renforçant ainsi notre vocation à se faire plateforme d’échange et de rencontre, mais aussi de diffusion et de contacts. Pour ce faire, nous mettons à profit l’intégralité de notre réseau et appelons le maximum de personne à nous rejoindre pour l’élargir et favoriser l’insertion de chacun.

Nous réfléchissons actuellement aussi à mettre en place une émission en direct dont le rythme et le contenu reste à définir, ainsi qu’à la vente de Tshirt, Posters, etc. afin de soutenir notre trésorerie. A ce jour, il ne s’agit que de réflexions, car nous souhaitons déjà nous concentrer sur le premier événement et les interviews.

Nous Sommes Hip Hop Aide Projets Hip Hop - Not Only Hip Hop

Focus sur nos Interviews

Pour donner la parole aux artistes, nous avons mis en place une chaîne Youtube permettant de diffuser les interviews que nous menons. Celles-ci s’effectuent à partir d’une trame unique de question afin que chacun puisse exprimer son point de vue à partir de son parcours et de ses représentations. Celles-ci questionnent le regard de l’artiste tant sur le Hip-Hop en général (ses valeurs, ses racines, son développement), que sur son implication dans le mouvement et son actualité. Elles permettent aux auditeurs de s’y confronter via la parution sur notre page Facebook.

L’objectif est de permettre à chaque auditeur de se faire un avis propre. Ces interviews permettent aussi de faire la promotion des artistes en question en leur donnant une visibilité et en mettant en avant leurs projets et exclusivités avant et après la diffusion de la vidéo qui restent en ligne environ une semaine. Notre but est de donner à voir la diversité en mélangeant les genres, les inspirations, les âges. Ainsi, nous avons déjà pu interviewer des personnalités reconnues et installées dans le milieu comme Kohndo ou D’ de Kabal, mais aussi des artistes émergeant via le net comme Vin’s ou Dasmee ou des artistes connus dans le milieu indépendant comme Swift Guad, l’Hexaler, Dino Killabizz ou Despee Gonzales. Enfin, nous ouvrons aussi notre surface de diffusion à des artistes proposant un Hip-Hop original comme Scam du collectif Fu Maga ou Kiddam. Les interviews à venir présenteront des artistes comme Davodka, Lacraps, San Lluis, Tiers Monde…

Nos interviews sont disponibles sur notre chaine Youtube : NS2H asso, et sont diffusées à raison d’une interview toutes les 2 semaines environ. Elles sont filmées à partir d’un Iphone, la plupart du temps dans notre local afin de minimiser le coût de matériel. Le montage est effectué par nos soins. En tant qu’association, nous souhaitons aussi que ceux qui s’y investissent puissent en retirer une expérience professionnelle et/ou personnelle. C’est pourquoi, l’objectif n’est pas de faire des interviews professionnelles, mais de permettre à chacun d’y développer ses compétences en interne, tout en mettant en avant un autre. La dimension formative de l’action sera aussi à faire valoir ultérieurement en accueillant des stagiaires, soutenant les actions de formations et en nous inscrivant dans une démarche d’insertion.

Une perspective de recherche

Notre Présidente est aussi inscrite dans un processus de recherche, et écrit différents articles traitants de la dimension philosophiques des textes de rap. En effet, elle travaille actuellement sur un livre sur la question et ces articles permettent à la fois :

  • de diversifier le public,
  • de faire connaître le rap par une autre voix que celle des médias classiques,
  • de valoriser la dimension culturelle en mettant sur le même plan les philosophes et les rappeurs.

Les articles sont, pour la plupart, relayés par les artistes eux-mêmes qui y voient une manière d’augmenter encore leur notoriété. De ce fait, ils augmentent le réseau constitué car la bascule avec l’association est aisée.

Outre l’ouvrage actuellement en construction, un documentaire est en préparation sur la manière dont le rap est un genre musicale inscrit dans la culture linguistique, politique et artistique française. Des télévisions ont déjà donné leur accord aux producteurs déjà acquis. Ce documentaire permettra aussi une visibilité nouvelle et débouchera peut être sur une émission réelle à mettre en oeuvre à termes.

Enfin, chacun est invité à proposer des textes et des articles tant sur les nouveautés, artistes aimés, concerts auxquels on a assisté, mais à ce jour, cet aspect reste à développer. C’est essentiellement la présidente qui écrit, même si avec la naissance du site, cela devrait évoluer vers une plus grande diversité des auteurs. L’idée est d’ouvrir cet espace à des chercheurs en herbe ou aguerris pour faire valoir la richesse intellectuelle de ce mouvement.

Vous pouvez retrouvez ses articles :

  • sur Le Nouvel Obs :
    • « Finkelkraut compare Morano à Booba : pourquoi assimiler politique et rap est une erreur »
  • sur le Huffington Post :
    • « Le rap pour délivrer un message de paix original »
    • « Quand une chanson de rap propose de remettre de l’amour dans la République »
    • « La Scred Connexion fête ses 18 ans »
    • « Le rap transforme nos adolescents en philosophes »
    • « Le rap permet aux adolescents de définir leurs propres limites »
    • « Le rap intervient quand adultes et institutions ne proposent plus rien »
    • « Quand le rap aide les adolescents à dépasser le complexe du homard »
    • « De la misogynie apparente du rap »

Pour restez en contact avec « Nous Sommes Hip Hop » :

Orphélio Bourebia (secrétaire de l’association), 06 37 45 62 17 – Orphelio.bourebia@gmail.com

Nous Sommes Hip-Hop : nous.sommes.hip.hop@gmail.com 

Nous Sommes Hip Hop Aide Projets Hip Hop - Not Only Hip Hop

Fado

Fondateur du site Not Only Hip Hop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *