Légende du Graffiti : Case 2 RIP

case 2 -6Le 14 Août 2011, le monde du Graffiti a perdu un de ces Kings, Jeff Brown aka Case 2. Il a succombé suite à son combat contre le Cancer des poumons à l’hôpital Lincoln du Bronx selon son grand ami Nome. A 53 ans Case 2/Kase2/ Casey Case ou tout simplement the King of Style était présenté comme un géant du graffiti, dans la légende.
Enfant du South Bronx il a commencé très jeune a peindre les trains et à vite développé un style fort et technique. Avec son pote Butch 2 ils ont posé sur une multitudes de wagons de métro, le tout accompagné de personnages, une de leur marque de fabrique.

case 2 -2Au millieu des années 70 il était dans le crew TDS et posait aussi pour les TFP (The Fantastic Partners). À la fin des 70’s début 80’s son style était à la pointe de l’innovation, sa créativité avec des lettrages ultra techniques et complexes ont fait de lui l’un des Kings du Graffiti à New York  et son apparition dans le film documentaire Style Wars lui a permis d’accroître sa célébrité et dépasser les frontières du Boogie Down Bronx pour se répandre de part le monde.

Dans les années 1980, il a popularisé son style « computer rock », une forme de wildstyle où les lettres sont divisées en cases et brouillés.

case 2 -1Durant toute sa vie il a prouvé son don et talent incroyable de graffeur en posant des pièces digne d’oeuvres d’art
sachant qu’il était amputer d’un bras (Kase a perdu son bras droit dans un accident de métro quand il avait à pein
e dix ans). Il posait des pièces que beaucoup de leur deux mains ne pouvait faire. Un exemple pour beaucoup, il en a inspirer plus d’un, par son style via Style wars mais aussi par sa pré
sence dans le livre Subway Art. Les années qui ont suivies, les membres de son crew et disciples tels que Sento, Stak ont continuer a perdurer le style TFP.

Au delà du Graffiti, Case 2 était un costaud, un dur de la Street craint et respecté de beaucoup ! Certains se faisaient frapper à coup de poings lorsqu’il le fallait (témoigne les membres de son crew).

case 2 -3Massif, peu voulait goûter à son poing et le tester. Cette mentalité dure de la Street et ses codes lui ont valu pas mal de G.A.V et peine de prison, au final il était plus au placard que dehors, pour ces potes tel Ket One c’était triste a voir , mais il leur disait toujours que c’était temporaire et que de meilleurs jours viendrons.

En prison il a continué à partager son art par diverses courriers et échanger avec ses amis via sa cellule.

Le roi auto-proclamé du style, Kase 2 était admiré par d’autres auteurs de graffiti comme ayant un flair naturel, d’être créatif et élégant.

Jeffrey aka Case 2 repose en paix.

Extrait d’un hommage de Ket one TFP.

Quelques extraits du reportage Style Wars :

Nico

J'ai commencé le break en 1994 sur Angers, j'étais dans les premiers de cette ville. Depuis, j'ai pas lâcher mais suite à des blessures à vie je me suis mis à mélanger break et BreakBall. Amateur, entre B-boying, BreakBall et Workout. Passionné et acteur de la culture Hip Hop j'aurais touché aux scratch platine, au graffiti et à la danse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *