10 B-boy Battles qui ont changé le cours de l’histoire du Break + Bonus

On profite de ces instants de confinements liés au Covid-19 pour vous parler de 10 battles de B-boying, qui selon nous ont changé l’histoire du Break.

À l’heure où le Break est à quelques années de rentrer aux Jeux Olympiques 2024 de Paris, nous voulions vous parler de plusieurs événements et de battles qui ont fait en sorte que le break ai cette notoriété et qui ont marqué l’histoire.

Aujourd’hui, les battles de Break tel que BBIC, Battle pro, R16, Red Bull Bc One, Silverback Open et d’autres, sont connus pour être des événements « commerciaux », mais avant que ces événements soient autant commerciaux, plusieurs événements étaient présent avant, des battles qui ont influencés le cours de l’histoire et fait en sorte que ces nombreux événements soit présent aujourd’hui.

Ces événements ont été classé par date, il n’y a donc pas de meilleures battles.
À vous de juger 🙂

1) Beat Street Battle at Roxy RSC vs NYCB (1984)

Il s’agit de l’un des premiers battles de Break diffusé de par le monde. La scène culte du film Beat Street, où les Rock Steady Crew et les New York City Breakers se sont défiés dans le club new-yorkais le ROXY.
Pour la petite histoire, plusieurs scènes du battle ont été coupées afin de montrer qu’il y avait un équilibre entre les 2 groupes mais selon de nombreuses personnes de l’époque, beaucoup ont indiqués que le Rock Steady Crew avait gagné de loin le battle.

2) Battle Of The Year – Battle Squad vs RSC (Second To None + Maurizio) (1992)

Le battle of the year 1992 en Allemagne, marquera les esprits avec le fameux battle entre Battle Squad (Allemagne) et le Rock Steady Family Second to None (UK + Italy + US= Worldwide).
La particularité de ce battle est que 2 bboys du Battle Squad (Storm et Swift Rock) gagneront face à 8 b-boys de Second To None.
Pour la petite histoire, les gens racontent que lors de ce battle, les rock steady crew avait provoqué le Battle Squad, qui était venu à l’événement pour regarder et ne pas participer, ce qui s’en suit est légendaire.

3) Battle Of  The Year – The Family vs Rock Force (1998)

Pour beaucoup de la génération fin 90 début 2000, il s’agit d’un battle référence, où beaucoup de b-boys s’échangeait la K7 VHS.
Battle culte et controversé à la fois, en effet, The Family (France) ont perdu face à Rock Force Crew (USA) par décision du jury qui a décidé que Rock Force gagnait n’ont pas par les skillz, mais parce que les français aurait été irrespectueux et auraient touchés un membre du Rock Force ce qui les aurait disqualifié.
L’histoire raconte que Ken Swift (Rock Steady à l’époque) aurait menacé les organisateurs du BOTY en leur disant que si Rock Force ne gagnait pas ce battle, plus aucun groupe américain ne viendrait participé aux prochains BOTY.

4) Pro Am (1999)

1999 est pour beaucoup de b-boy’z une année marquée par le PRO AM et notamment l’Ultimate Circle.
Durant environ 20 minutes (de vidéo) ont découvre des échanges et des skillz novateurs mais cet événement aura été marqué par les défis entre Kmel (Boogie Brats) vs Flow Master (Rock Steady) et Megus (Boogie Brats) vs Ken Swift (Rock Steady)

5) Lords Of The Floor (2001)

En 2001 a eu lieu le premier événement de break organisé et sponsorisé par Red Bull, le Lords Of The Floor, cet événement est celui qui a démarré les battles sponsorisés par des marques de boissons énergisantes, tel que le Red Bull BC One, le Red Bull King of the Ring, Silverback Open (sponsorisé par Monster Energy).

Au-delà du nom red bull posé sur l’événement, ce battle reste pour beaucoup de passionnés comme LE battle où il fallait être, la vibe, la musique le niveau de skillz était juste incroyable 19 ans auparavant. Vous pouvez voir beaucoup de b-boy d’aujourd’hui refaire les mêmes mouvements que dans cet événement.

Ce battle a été marqué par les crews LA Breakers (Ronnie Ruen & Caveman), Style Elements (Crumbs & Reming), Boogie Brats (Kmel & Megus), Havikoro (Lil John & Moy), Massive Monkeys (Lazy & Twixx). Encore aujourd’hui tous les crews qui ont participé à cet événement sont pour beaucoup des crews légendaires. Cette édition fut remporté par LA Breakers (Ronnie Ruen & Caveman) face à Boogie Brats (Kmel & Vengeance aka Megus)

La deuxième édition du Lords Of The Floor en 2002 fut également l’un des plus gros évent en 2vs2 qu’il n’a jamais eu, marqué par la victoire de Boogie Brats (Kmel et El nino) face à Havikoro (Moy & Lil John)

6) Who Can Roast the Most 5 (2002)

En 2002, avait eu lieu à Miami en Floride le fameux « Who Can Roast The Most ? », en français « Qui peux durer le plus longtemps? ».
Il s’agissait d’un battle organisé par le groupe Ground Zero, qui était dans un format 2vs2 et qui a ensuite évolué sur un format 1vs1.
Le but était que les bboys, bgirls, devait s’affronter sur au minimum 10 rounds, ce qui est très physique pour le cardio, d’où le nom de l’événement.
La 5ème édition du WCRTM fut marqué par les battles tel que Moy (Havikoro) vs Cloud (Skillz Methodz) ; Kmel (Boogie Brats) vs Reveal (Rock Force); Iron Monkey (Rock Force) vs Rebirth (Ground Zero) ou encore Boo Rock (Ground Zero) vs Lil Rock (Killafornia) et bien d’autres.

7) Freestyle Session 7 (2002)

Également en 2002 avait eu lieu à Los Angeles (Californie – USA) l’événement Freestyle Session organisé par Cross One, qui pour beaucoup de puristes est la plus grande compétition de break au monde.
Cette 7ème édition sur un format crew vs crew est pour beaucoup la meilleure édition de l’événement et notamment par la finale qui dure pratiquement 30 min et qui montre Style Elements et Skillz Methodz/Ground Zero s’affronter.
Lors de cette finale, les gens ont pu voir que le break est avant tout une forme d’art, ce ne sont pas seulement des mouvements qu’il y avait, chaque bboy avait un concept un style une image qu’ils voulaient représenter.

Alors de nombreuses autres éditions tel que la N° 3 avec Flying Tortillas et Soul Control ou encore la N°8 sur un bateau ou encore la N°10 avec les Zulu Kings face à Gamblerz ou encore la 15 avec Skillz Brat Renegades ou la 20 avec Squadron et Monster furent des événement tout aussi bons mais la 7ème édition reste pour beaucoup l’édition qui marqua le plus les esprits.

8) Benji vs Crumbs (2002)

2002, décidemment année charnière dans l’histoire du Break.
Benji (Division Alpha – France) vs Crumbs (Style Elements – USA) fut pour beaucoup l’un des battles que tout le monde attendait. À l’époque ces 2 b-boys étaient considérés comme les 2 meilleures b-boys de la planète, de par leur styles et leur originalité, complètement différent des autres.
Pour la petite histoire, cet événement qui eu lieu en France fut sujet à beaucoup de polémiques.
En effet, ce battle qui avait eu lieu sur 8 rounds avec une coupure sur 4 rounds a beaucoup fait parler pour l’époque, si vous regarder la vidéo, vous constaterez par vous-même que Benji qui était acclamé sur la première partie du battle fut dans la deuxième partie hué et insulté. La faute apparemment à un speaker qui en voyant le style de Benji ne pas représenter le vrai B-boying a remonté le public contre lui.
Ce qui n’a pas empêcher les deux b-boys de faire l’un des plus beaux battles de l’époque.

9) IBE – USA vs KOREA (2005)

En 1998 fut l’année de création de l’IBE (International Breakdance Events), cet événement, organisé en Hollande, fut pour beaucoup l’un des meilleures événement jamais créé.
La particularité de cet événement était de voir s’affronter les meilleures dream teams de B-boys, en effet 4 des meilleures nations de Break au monde s’affrontait lors de l’IBE (Allemagne – Corée du Sud – États-Unis- France) un chef d’équipe, devait choisir dans son pays les meilleures b-boys qui selon lui pourrait faire face aux autres.
En 2005, à Rotterdam, avait donc lieu l’un des battles qui changea la phase du break. Un choc entre la Corée du Sud et les États Unis, qui pour l’époque était les 2 meilleures nations de Break au monde.

D’un côté USA (Alien Ness, Ajax, Lego, Roxrite, Teknyc, Kirk, Machine, Check It, Mike Murda, Kareem, Shorty) et de l’autre la Corée du Sud (Born, Bang Rock, C4, Bruce Lee, The End, Physicx, Hong 10, Tricks, Darkness, Rookie), je vous laisse voir le battle par vous-même et vous faire votre propre avis.

10) Hip-Opession 3 : Mind 180 vs Top 9 All The Most (2006)

Mind 180 (USA) vs Top 9/All the most (Russie), il s’agit pour beaucoup de puristes du meilleur battle qu’il n’ai jamais eu.
En 2006 a eu lieu à Nantes au Lieu Unique, l’un des battles qui choqua la planète entière, un choc entre les États-Unis et la Russie. Les juges ont tellement eu du mal à départager les deux équipes qu’ils ont dû mettre 2 Tie Break supplémentaires. Le vainqueur de ce battle et de cet événement fut finalement Mind 180, mais ce battle restera marqué dans les esprits.

Bonus : Mentions Honorables
  • After Party à Suresnes – Rock Steady Crew et Aktuel Force (1995)

Les personnes parlent de ce défie comme étant un échange plutôt qu’un battle. Dans tous les cas prenez des notes parce que ça pique… ^^

  • Radiotron 6 (1996)

Radiotron est tout simplement le premier événement à faire des battles de break au monde. Cette édition fut marqué par le battle entre Style Elements et Renegades.

  • B-boy Summit III – Style Elements vs Rock Steady (1996)

Totalement improvisé dans un cercle – Rock Steady crew vs Style Elements.

  • Evolution III – Zulu Kingz vs Gamblerz (2006)

Deux styles et deux approches du break différentes, peut être l’un des meilleures crew vs crew qu’il n’est jamais eu.

 

  • Over The Top – Machine vs ATA (2007)

Pour certains, peut être l’un des meilleures 1vs1 qu’il n’y a jamais eu.

La liste pourrait être encore plus longue, dit nous, selon toi quel est l’événement ou battle qui t’as marqué et qui a marqué l’histoire du Break mondial.

Prenez soin de vous et de vos proches.
Peace  ✌️ One love ❤️

Fado

Fondateur du site Not Only Hip Hop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *