Interview B-Girl Frozen Hermanistic

Après le succès de la Cypher King & Cypher Queen Jam, du 26 février à Torcy, nous voulions vous parler de la Cypher Queen de notre JAM, Florencia Pavon aka B-girl Frozen qui nous vient tout droit de Mar del Plata en Argentine, elle représente le groupe Hermanistic et nous la remercions pour son précieux temps pour l’interview.
En Français 

D’où vient ton nom de B-girl ?

Quand j’ai commencé je ne savais pas trop quel nom mettre, j’espérais vraiment que quelqu’un puisse me donner un nom et c’était comme ça.
Je vivais à Birigui, une petite ville du Brésil. Et je m’entraînais avec les bboys de là-bas, je m’appelais bgirl Floor (comme je m’appelle Florencia) mais ils ne pouvaient pas vraiment le prononcer avec mon accent.
Alors ils ont commencé à m’appeler Frozen, comme le film de Disney. Je suppose que c’était parce que j’étais la seule aux cheveux blonds du crew, mais cela a aussi du sens en tant que reine des neiges. Je viens de Bariloche (Argentine) une ville très connue pour sa neige en hiver.

La chanson : Let it out ! Me définit aussi car je suis toujours dans le freestyle. Pas de sets pour moi.

C’était amusant, dans certains battles, les hôtes ont mentionnés : Let it go Frozen !

Quand as-tu commencé ?

Je dirais que j’ai commencé le Breaking en 2012. C’est difficile de définir quand exactement parce que j’ai d’abord commencé à apprendre, la pratique n’est venu que plus tard.

Pourquoi as-tu commencé ?

J’ai commencé parce que je voulais améliorer ma danse hip hop. Je pensais que les mouvements de break étaient cool et pourraient m’aider à pimenter les spectacles.
Puis je suis tombé amoureux de la culture du breaking et j’ai commencé à pratiquer de plus en plus.

Quelles sont tes premières influences ?

Quand j’étudiais à l’université, mon voisin m’a dit qu’il avait un ami qui Break. C’est comme ça que j’ai rencontré Bboy Davo, La crew bboys, Mar del Plata.
Et quand je suis revenu à Bariloche, j’ai dû chercher les bboys aussi. Et c’est comme ça que j’ai rencontré Knockouterz crew.
Ce sont eux qui m’ont appris 6step, cc’s, toprocks et baby freeze.

Quels bgirls/bboys t’inspirent ?

Au début les 2 bgirls qui m’ont vraiment inspiré étaient : Anita et bgirl Nadia. Quand j’ai vu des images d’eux, je me suis dit… ouais j’aime leur style.
De nos jours, il y a tellement de bgirls/bboys qui m’inspirent qu’il est difficile de tous les nommer. J’ai aussi eu des moments où j’étais plus inspiré par certaines personnes et de nos jours, cela a peut-être changé.

Voici quelques noms :

  • Rezki- Top 9
  • Bgirl Ari
  • Total Feeling
  • Scoop

Parles nous un peu plus d’Hermanistic ?

J’écoute du hip hop et de la danse depuis déjà 20 ans.

Avec ma sœur, nous apprenions les paroles des chansons du Wu Tang Clan. Nous dansions toujours à la maison. J’ai commencé parce que je suis la plus âgée mais elle a aussi créé sa propre voie.

Hermanistic est né à Bariloche avec nos premiers spectacles dans de petits festivals.
De nos jours, nous représentons dans les battles, les jams ; et nous voulons créer notre propre pièce pour la faire voyager dans le monde entier.
Bgirl Marula grandit chaque jour, si fière que nous soyons Hermanistic.

Marula & Frozen – Hermanistic

Touches-tu à d’autres éléments de la culture hip hop ?
J’aime tous les éléments du hip hop, j’ai commencé à organiser des événements hip hop à Bariloche, y compris des mc battles, breaking battles, des concerts de rap, open mic, beatbox, djing et graffiti. C’était cool mais je ne pouvais pas danser autant. Alors maintenant, je touche de temps en temps les platines. J’adore gratter et j’aimerai m’améliorer dans cet élément.

Comment est la scène bgirl en Argentine ?

Forte! Les bgirls en Argentine représentent (elles sont plus connues que les bboys d’Argentine) et sont fortes.

Nous avons vraiment cet envie de partager et d’être soi-même. Je pense que nous nous voyons au même niveau que les bboys. Pour l’attitude, bien sûr.

Les bgirls font des Breaking battles et gagnent. Les battles de Bgirls n’ont pas commencé il y a si longtemps. Le premier battle a été organisé par Anita en 2014. Et nous avons eu les 3 bgirls, qui étaient et sont toujours représentées dans la scène, comme juges : Cielo, Carito et Oli. Superpoderosas crew.

L’événement s’appelle : Curvas Battle.

De nos jours, je ne peux pas vraiment dire exactement. Comme cela fait déjà presque 5 ans que je vis en Europe. Je suis un peu les médias, mais je peux en dire plus sur le temps où j’y étais.

On t’a déjà vu dans pas mal de Jams qu’est-ce que tu aimes dans les Jams ?

Pour moi, les Jams c’est le véritable esprit de la culture hip hop. Venez comme vous êtes, pour vous faire plaisir. Profitez de la musique et représentez-vous dans les cercles. Aucun jugement.

La véritable déclaration du hip hop : Paix, amour, unité et s’amuser

Quelle est la principale différence pour toi entre les Jams et les compétitions bboy/bgirl ?

La première pensée qui me vient à l’esprit pour cette question est la performance.

Dans un battle, vous n’avez qu’une seule possibilité, ou 2 tours pour gagner. Alors peut-être plus. Vous êtes jugé et vous devez respecter cette décision. Et vous devez également attendre votre prochain tour si vous avez réussi.

Pendant les jams, vous avez autant de tours que vous ressentez dans les cyphers.

L’énergie est différente. Dans les batailles, vous avez du public, ce qui est cool, mais dans les cyphers, vous avez l’énergie des autres bboys/bgirls qui vous suivent. Les props viennent des gens comme vous.

Bien que le public puisse être tout gentil, mais parfois ils ne comprennent pas le breaking.

Les deux sont incroyables mais je dois dire que les jams c’est plus mon style !

Ton Top 5 des meilleures musiques pour danser ?

Tellement dur de faire un top 5, j’aime tellement la musique !!! Allons-y :

  • The Bamboos
  • Fusik
  • Mobb Deep
  • Bt express
  • Dj Scream

Quelles sont tes chaussures préférées pour Break ?

Adidas Superstar

Quel sont tes prochaines jams ?

Marginalz Jam et Welcome To The Cypher Park Jam

Dans quel jam aimerais-tu aller représenter ?

Radikal Force, et revenir à Yalta Summer Jam. Un grand respect à Scream et à toute son équipe pour avoir fait cette jam incroyable.

On t’a vu réagir sur les réseaux sociaux à propos de ces gros événements de Breaking (Outbreak et Ibe) rejetant les bboys/bgirls russes, que penses-tu de ces actions ?

Eh bien, je ne suis pas d’accord. Et pour moi, c’est un acte de racisme. Aucun respect pour la culture hip hop, aucune valeur. Beaucoup de gens sont innocents et découvrent qu’ils sont discriminés à cause de l’endroit où ils sont nés.
Bien sûr, je suis contre la guerre, mais je ne pense pas qu’exclure des danseurs d’une compétition aide à aucun moment. Nous parlons de bboys et de bgirls, qui se sentent appartenir à une culture qui se répand désormais dans le monde entier.
Si nous respectons les valeurs de paix et d’amour, alors gardons-les.
La réponse que j’ai eue de l’organisation c’est qu’ils font ça pour la sécurité, je trouve ça absurde.
Je ne pense pas que beaucoup de russes puissent venir cette année en Europe mais même pour ceux qui sont déjà ici ou qui pourraient le faire, ce n’est pas cool de ne pas se sentir les bienvenus. Ils ne sont pas responsables de ce que fait un président.
Je pourrais en dire plus mais je pense que c’est clair.

Des bboys/bgirls avec qui tu aimerais échanger sur le parquet ?

Tous ceux qui ont du style et de véritables vibrations hip hop.

Des futurs projets personnels ?

J’adorerais organiser une jam à Bariloche, en Argentine. Amener une super équipe d’amis et de gens que je respecte, pour travailler avec moi. Avoir le temps de profiter de ce lieu naturel magique.
De plus, comme je l’ai mentionné précédemment, créez une pièce avec Hermanistic pour l’emporter partout.
Tout cela prend beaucoup de temps, de concentration et nous sommes prêts pour cela !

Merci pour ton temps, nous te souhaitons le meilleur !

One Love ❤

Merci à toi d’apporter le véritable esprit hip hop à Paris !
À bientôt !

Paix

Merci à Frozen pour son temps accordé pour cette interview ❄

Plus d’informations sur B-girl Frozen :
En Anglais
Hello Frozen,
Hello Not Only Hip Hop
Where your B-girl name came from ?
When I started I didn’t really know what name to put, I was really hoping that someone could give me a name and it was like that.
I was living in Birigui, a small town in Brasil. And I was practicing with the bboys from there, I was calling myself bgirl Floor (as my name is Florencia) but they could not really pronounce it with my accent.
So they started to call me Frozen, as the movie from Disney. I guess it was because I was the only blonde hair in the crew, but it also makes sense as the Snow queen.  I come from Bariloche (Argentina) a very well known city for its snow during the winter.
The song : Let it go!  It also defines me as I’m always into freestyle. No sets for me.
It’s been fun, in some battles the hosts have mentioned : Let it go Frozen!
When did you start ?
I would say I started Breaking in 2012. It’s hard to define when exactly because I started learning but not really practicing till later.
Why did you start ?
I started because I wanted to improve my hip hop dance. I was thinking that breaking moves were cool and could help me to get some spice for shows.
Then I just fall in love with breaking culture and started to practice more and more.
Who are your first influences ?
When I was studying in university, my neighbor told me that he has a friend that breaks. That’s how I met Bboy Davo, La crew bboys, Mar del Plata.
And when I moved back to Bariloche I had to look for the bboys too. And that’s how I found Knockouterz crew.
They were the ones who taught me 6step, cc’s, toprocks and baby freeze.
Which bgirls/bboys inspires you ?
At the beggining the 2 bgirls that  really inspired me were: Anita and bgirl Nadia. When I saw footage from them I was like…. yieaa i like their  style.
Nowadays there are so many bgirls/bboys that inspire me that is hard to name them all.  Also I had moments that I was more inspired by certain people and nowadays maybe has changed. I will throw some names:
  • Rezki -top 9
  • Bgirl Ari
  • Total Feeling
  • Scoop
Tell us a little bit more about Hermanistic ?
I’ve been listening to hip hop and dancing for already 20 years.

With My sister we were learning the lyrics from the songs of Wu Tang Clan. We were always dancing at home. I started cause I’m the oldest but she also created her way. 

So Hermanistic was born in Bariloche with our first shows in little festivals. 
Nowadays we represent in battles, jams; and we want to create our own piece to make it travel worldwide. 
Bgirl Marula is growing every day so proud that we are Hermanistic.
Do you Touch other elements of hip hop culture ?
I love all the elements of hip hop, I started organizing hip hop events in Bariloche, including mc battles, breaking battles, rap concerts, open mic, beatbox, djing and graffiti. It’s been cool but I could not dance so much. So now, I touch from time to time the turntables. I love scratching and I will love to get better in that element.
How is the bgirl scene in Argentina?
Strong.

Bgirls in Argentina represent( even they are known more than bboys from Argentina) and are strong.

We really have this about the sharing and being yourself. I think we see us in equal level as bboys. For the attitude, sure.

Bgirls are/were joining Breaking battles and winning.

Bgirls battles didnt started so long ago.  The first one was organized by Anita in 2014. And we had the 3 bgirls ,who were and are still representing in the scene, as judges : Cielo, Carito and Oli. Superpoderosas crew.

The event is called: Curvas Battle.

Nowadays, I cannot really tell exactly. As it is already almost 5 years that I live in Europe. I follow a little bit through the media, but I can share more about the time I was there.

We Saw you allready in a lot of Jams what do you like in Jams ?

For me, Jams are the true spirit of hip hop culture. Come as you are, to enjoy yourself . Enjoy music and represent in the cyphers. No judgment.

The true statement of hip hop : Peace  love  unity  & having fun

What’s the main différence for you between Jams and bboy/bgirl compétition ?

The first thought that comes to my mind for this question is performance.

In a battle you have only one possibility, or 2 rounds to win. Then maybe more. You are judged and you have to respect this decision. And also you have to wait till your next round if you made it through.

While in jams, you have as many rounds as you feel in the cyphers.

The energy is different. In battles you have public which is cool, but in cyphers you have the energy of the other bboys/bgirls getting down with you.The props come from people like you.

While public can be all kind, and sometimes they don’t understand real breaking.

Both are amazing but I have to say that jams are more my style!

Your Top 5 best music for dancing ?

So hard to make a top 5, I love so much music!!!  Let’s go :

  • The Bamboos
  • Fusik
  • Mobb Deep
  • Bt Express
  • Dj Scream

What are your favorite shoes to break ?

Adidas Superstar

What’s your next jam ?

Marginalz Jam and Welcome To The Cypher Park Jam

What jam would you like to go represent ?

Radikal Force, and come back to Yalta Summer Jam. Big respect to Scream and all his team for doing this amazing jam.

We Saw you reacting on social media about those big Breaking events (Outbreak and Ibe) rejecting Russian bboys/bgirls, what’s your thoughts about this actions ?

Well, definitely I don’t agree. And for me it’s an act of racism. No respect for hip hop culture, no values. Many people is innocent and they find out that they are discriminated because of the place where they were born.
Of course I’m against war, but I don’t think excluding dancers from a competition helps at any point. We are talking about bboys and bgirls, who feel part of a culture that now spread worldwide.
If we respect the values of peace  and love, then let’s keep them.
The answer I got by the organization is that they do that for security , I find it absurd.
I don’t think many russians can come this year to Europe but even for the ones who are already in here or could make it, is not cool to not feel welcome. They have no responsibility for what a president is doing.
I could talk more but I think is clear.

Any bboys/bgirls with who you would like to exchange on the floor ?

Everyone with style and true hip hop soul vibes.

Any future personal projects ?
I would love to organize a jam in Bariloche, Argentina. Bringing a dope team of friends and people who I respect, to work with me. Having the time to enjoy this magic natural place.
San Carlos de Bariloche – Argentina
Also, as I mentioned before create a piece with Hermanistic to take it everywhere.
All this takes a lot of time, focus and we are ready for this !
Thank your for your Time
We wish you the best

One love ❤

Thanks to you for bringing the true hip hop spirit to Paris!
See you soon!
Peace
Thanks to Frozen for their time granted for this interview ! ❄
More infos about B-girl Frozen :

Fado

Créateur de Not Only Hip Hop x Not Only Jams x Paris Park Jams Membre des groupes : Fresh Connex & Total Feeling Born & Raised in Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Évènements à venir