« Hip Hop Family Tree » : le chef d’oeuvre funky fresh d’Ed Piskor débarque en France !

Premier volume de la saga culte d’Ed Piskor consacrée à l’histoire du hip-hop, Hip Hop Family Tree raconte la naissance dans le Bronx, à la fin des années 1970, d’un mouvement devenu planétaire. Irrésistiblement drôle et parfaitement documenté, il brosse les portraits de DJs, rappeurs ou graffeurs de légende comme Afrika Bambaata, DJ Kool Herc,  Grandmaster Flash, Kurtis Blow, les Funky 4+1, le Sugarhill Gang, Run-DMC et Fab 5 Freddy.

hhft

Avec une remarquable authenticité, il dépeint aussi les coulisses d’une industrie encore balbutiante et parvient à capturer l’atmosphère unique des nuits new-yorkaises de l’époque, convoquant d’autres figures mythiques comme les Clash, Debbie Harry, Keith Haring et Jean-Michel Basquiat.

Le 28 septembre est donc sortie aux éditions Papa Guédé, la version française cultissime BD Hip-hop Family Tree, écrite par l’Américain Ed Piskor. Ce premier volume est en toute logique consacré à la naissance du hip-hop, quand DJ Kool Herc, Afrika Bambaata et Grandmaster Flash faisaient la loi dans les rues du Bronx.

hip-hop-family-tree-page-040_fr

Ed Piskor, née en 1982 près de Pittsburgh a fait ses armes sur le fameux American Splendor, d’Harvey Pekar, une collaboration qui s’est poursuive avec Macedonia et The Beats avant qu’il ne décide de prendre son envol pour raconter ses propres obsessions en bande dessinée.

dig004408_1-_sx360_ql80_ttd_9780345498991-us-300album-cover-large-15220

Après Wizziwig qui résulte de sa fascination pour les Hackers et l’ingénierie sociale, la Saga Hip Hop Family Tree témoigne de sa passion démesurée pour la culture Hip Hop.

Passionné de bande dessinée et véritable Hip Hopper (graffeur, mc, b-boy & deejay) il a souhaité contribuer via ses talents de dessinateur à la culture Hip Hop.

Véritable encyclopédie de la culture Hip Hop, il estime que pour lui Hip Hop Family Tree, c’est comme un compte-rendu de lecture qu’il aurait pu fait en cours et qu’il ne s’estime pas comme un expert mais comme un étudiant qui a toujours soif d’apprendre.hiphop-couv-hd-1

Le 1er janvier 2012, Ed Piskor a comme une vision, et se dit qu’il est de sa responsabilité de consacrer son temps à l’histoire du Hip Hop dans une BD Funky.
Quelques jours plus tard, il poste les premières planches d’Hip Hop Family Tree sur l’organisme de publication boingboing.net.

Avec une palette de couleurs volontairement rétro, il met en avant les premiers acteurs du mouvement sans qui la musique n’existerait pas (ou peut-être plus), tous new-yorkais et habitant le Bronx, les DJ Kool Herc, Grandmaster Flash, Grandwizard Theodore, Afrika Bambaataa, les groupes de rappeurs The Treacherous Three, The Cold Crush Brothers, etc.

tumblr_mjk2rjhcua1r3vmmyo1_1280-copier
Ensuite, aidé par sa doc phénoménale, il déroule un passionnant fil où les anecdotes, les inventions, les arnaques et les accidents (la gigantesque panne de courant de 1977) se télescopent ainsi que d’autres événement de cette décennie.

Par ailleurs, il faut rappeler que cette BD a servi de base de conception à Baz Luhrmann pour créer la Série « The Get Down », notamment sur l’aspect précis de la scène hip hop de la fin des années 70 que retrace Ed dans sa BD qui manque de reconnaissance après le succès de la série au 120 millions de dollars de budget.

Les origines du Hip Hop illustrées dans la websérie "The Get Down"

On l’a lu et on vous dit ce que l’on en pense :

Au delà des dessins réaliste et funky qui rappelle les comics books à l’ancienne, on sent qu’il y a un véritable travaille de fond avec un scénario enfantin mais réaliste retraçant la genèse de la culture Hip Hop des années 70 à 1981.

14141961_930214140457680_6544354991515426993_n

On sent l’influence de reportages tels que The Freshest Kids, Flyin Cut Sleeves, Style Wars… ainsi que de films comme Beat Street, Wild Style... et d’archives photos/vidéos (Martha Cooper, Henry Chalfant…).
Pour ceux qui sont dans la perspective d’une recherche encyclopédique sur les origines du hip-hop mais qui optent néanmoins pour une approche divertissante, il existe une porte d’entrée formidable dans cette BD.

hip_hop_detail
Car quand on voit le nombre de tentatives de raconter cette période assez peu documentée sans sombrer dans l’excès de zèle ou un récit trop soporifique, parvenir à la faire fidèlement au moyen d’une BD relève de la performance.

Noël qui approche, on vous recommande de vous procurer Hip Hop Family Tree qui est une vrai réussite, de toute urgence !
Pour les plus curieux et anglophone, Ed Piskor a publié en tout 6 volumes consacrés à l’histoire de la culture hip hop, que vous pourrez  vous procurer ici.

On a hâte que les 5 autres volumes sortent en version française, vivement le prochain !

Si on ne vous a toujours pas convaincu un Teaser pour la sortie Française est également dispo ci-dessous 🙂

Plus d’informations :

source

Fado

Fondateur du site Not Only Hip Hop

2 réflexions sur “« Hip Hop Family Tree » : le chef d’oeuvre funky fresh d’Ed Piskor débarque en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *