Repose en paix Adrien Pinto aka Deejay Kozi

Décidément, 2020 est véritablement une année triste pour la culture Hip Hop. Après Lionel D, Karim Barouche, DJ Diemone, Batsh, DJ Duke, Antonio Mvuani Gaston, nous avons appris le samedi 12 décembre la disparition d’Adrien Pinto aka Deejay Kozi à la suite d’un malaise cardiaque, il avait 46 ans.

Né en 1974 et originaire du Cap Vert, Adrien Pinto qui a commencé l’art du deejaying en 1989 est devenu en l’espace de 31 ans l’un des meilleurs deejay français de tous les temps.

Crédits Gustav

Retour sur son parcours

Dj Kozi découvre en 1984 la culture hip-hop comme un grand nombre de personne de sa génération par l’intermédiaire de l’émission légendaire « H.I.P H.O.P » de Sidney sur TF1.
Inspiré par des Deejays tel que Dj Too Tuff, Dj Scratch, Dj Alladin et Dj Cash Money il se lance en 1989 aux platines pour ne jamais les lâcher.
Dans sa jeunesse, il passe la plupart de son temps à digger des vinyles dans les shops de vinyles Parisiens et se rend souvent au CHAPELAIS (Paris 17ème) et à la salle HEIDENHEIM (Clichy 92) où plusieurs DJ mixaient dont DJ DEE NASTY, DJ CUT KILLER et DJ ABDEL. Certains de ces deejays l’ont conforté dans l’idée de persévérer dans le DJing et de s’entraîner avec acharnement afin d’être au point techniquement pour ses prestations futures.
Kozi était un vrai passionné, il ne cessera de développer au fil des années ses connaissances musicales en diggant et à créer son propre style musical, un savant mélange de hip-hop, de soul et de funk.
Véritable défenseur de la culture Hip Hop et autodidacte, DJ Kozi a de par son travail et son assiduité aux platines été amené à collaborer sur scène ainsi que sur disque avec toute une génération d’artistes émergents dans le milieu des années 90 tel que Mr.R, NYSAY, AD’HOC-1, BAM’s, L’SKADRILLE, La BRIGADE et d’autres.
Lors d’une prestation scénique à Lyon, le GRAND MASTER DEE NASTY reconnaît le talent et la culture musicale de Dj Kozi et l’intronise au sein de la ZULU NATION, Dj Kozi devient alors Zulu King aka ZuluOne.
Crédits Lou
Co-Fondateur du label COFFEE BREAKS avec DJ LYRIK, il sort sa première mixtape « Tha Real Comes On » sur ce label.
En 2003, il devient le DJ de KOHNDO (La Cliqua) avec qui il restera jusqu’en 2008. Durant cette même période il est le DJ de ENZ pendant une année.
On peut voir Adrien Kozi Pinto dans le clip de Kohndo « Paris son âme » dans le rôle du noctambule et le père de Kozi dans le rôle du Taxi.
Intro en scratch de la part de Dj Kozi dans le morceau « Microphone sans Holster ».
En 2006, il rejoint le HARD LEVEL CREW un groupe de DJ composé de DJ OU-MAR, DJ NOISE, DJ EWONE et SIVUPLAY, avec ce groupe il fera une émission de radio « HARD LEVEL » sur Générations 88.2. Avec cette même équipe, il aura une résidence au Gibus Club, à la Scala, et dans diverses boites de nuit parisiennes.
Il rejoint en 2007, HIP HOP RESISTANCE aux côtés de DR. AWER (RIP) et de DJ FAB. Ils organisent des soirées hip-hop mais surtout de multiples concerts dans les salles parisiennes avec des artistes américains indépendants venus se produire pour la 1ère fois en France tels que : Artifacts – Souls Of Mischiefs – The Doppelgangaz – Emanon – Kool Keith – Jaguar Wright – D.I.T.C… Des rendez-vous que les fans de hip-hop ne manqueront pas. En parallèle, ils animent tous les samedis de 20h à 22h l’émission « UNDERGROUND EXPLORER » sur Générations 88.2. (Nouveaux horaires : chaque dimanche de 22h à 0h00).
DJ KOZI officie en solo ou aux côtés de DJ FAB pour assurer les premières parties de nombreuses pointures du rap américain venu se produire dans les salles parisiennes tels que : Wildchild – Mos Def – Rakim – Wu Tang – Bahamadia – De La Soul – Black Milk – Sean Price – Guitly Simpson – Hezekiah – Method Man & Redman – Epmd – Masta Ace – Phat Kat – Slum Village – Red Alert – Dj Shortkut – Dj Jazzy Jeff – Raekwon – Mob Deep – M.O.P
et, est présent sur scène dans les clubs, les soirées, les festivals, les MJC que ce soit en France ou en Europe.
En 2011, il a été le DJ de ROCCA (La Cliqua, Tres Coronas) et participe à l’enregistrement de son nouvel EP ‘Le Calme Sous La Pluie’. Parallèlement, il sera le DJ de CASEY lors de sa nouvelle tournée en automne 2012 et fera partie du collectif Associal Club.

Retour sur les Paris Park Jams

Avant d’aborder les Paris Park Jams, j’aimerais dire que j’ai connu Adrien lors d’un vernissage au Fat Bar par l’intermédiaire de Sidy et après quelques échanges j’ai tout de suite vu en lui le discours d’un passionné doté d’une grande gentillesse.

J’ai eu la chance de partager avec lui lors des Paris Park Jams que nous avions organisé lors de l’été 2019 à Paris et où il nous avait donné un énorme coup de main, tant à la préparation du matériel mais également avec ces sets de folie. Il aura fait kiffer les puristes, les danseurs (b-boys, b-girls, poppeurs, lockeurs), anciennes comme nouvelles générations ainsi que le public jusqu’au bout.

Je me souviendrais tout particulièrement de ton set avec DJ Cléon dans le 19ème arrondissement au Préau du Jardin Curial qui restera à jamais gravé dans les mémoires (c’était le feu) !

Pendant que d’autres mixais, ou dansait je me souviens que tu m’avais fait un graff sur mon blackbook, lorsque nous étions posés au Square Carpeaux dans le 18ème lors de la 8ème Paris Park Jams, je le garderais précieusement.

Ce fut une chance et un privilège de t’avoir eu tout au long de ces Jams dans les Parcs Parisiens tu vas nous manquer.

Crédits NOHH

Une après-midi avec Kozi

Pour l’anecdote après la fin du 1er confinement, j’ai eu l’occasion d’être invité chez lui à Argenteuil, je me souviens que la première chose que tu as fait lorsque je suis arrivé chez toi, c’est de me donner un vinyle de Da Youngsta’s – I’ll make you famous, parce que tu avais tellement de vinyles que tu voulais faire de la place chez toi.

Je me souviendrai de nos longs échanges sur la culture hip hop, tu me donnais ton idée de la scène deejay d’aujourd’hui par rapport à avant, je te donnais mon opinion de la scène breaking, tu me racontais tout ton parcours, et je t’écoutais les oreilles grandes ouvertes.

Je me souviendrais de ton ouverture d’esprit lorsque je voulais te faire écouter quelques vinyles, je me souviendrais de ta nostalgie dans ton regard lorsque je t’ai fait écouter un vinyle avec des artistes Cap-Verdiens qui te faisais remémorer ton père, qui avait disparu…

Crédits NOHH

Je me souviendrais lorsque je suis arrivé chez toi et que j’ai perdu la tête en voyant autant de vinyles, ta déco 100% Hip Hop, ton set de deejay, tes histoires sur chacun de tes vinyles auxquels tu tenais énormément.

En marchant vers l’épicier près de chez toi tu me parlais des conneries que tu pouvais faire avec tes amis et des bons souvenirs que tu avais eu par le passé.

Comme le disais Fab, beaucoup ne te bookais pas alors que tu étais l’un des meilleures, tu me disais aussi que certains deejays ne t’ont jamais cité lors d’interviews alors que c’est toi qui leur avais appris à gérer aux platines comme par exemple DJ Medi Med (DJ de Booba) qui ne t’as jamais donné de reconnaissance.

Je me souviendrais des skeuds que tu m’as fait découvrir et de tes morceaux préférés comme Sugar Bear – Don’t Scandalize Mine qui a été l’un de tes tout premiers vinyles.

Je t’avais promis lorsque toute cette histoire de confinement serait terminée que nous allions reprendre les Paris Park Jams et que je voulais faire un documentaire vidéo sur ton histoire avec le collectif DaBrick.

Je me souviendrais toujours de tes anecdotes, des moments que nous avons pu partager ensemble, de tes conseils, j’espère que tu les feras danser là-haut, comme tu nous as fait danser ici.

31 ans de DJing et de culture Hip Hop

Tous étaient unanimes, Kozi était d’une extrême gentillesse, humble et respectueux et un vrai passionné. Il inspirait le respect pas de bling bling, c’était le hip hop à l’état pur.

Dimanche 20 décembre a eu lieu un hommage à Kozi sur la radio Génération par Underground Explorer par Dj Fab et Phonk Sycke, l’émission est sur leur Mixcloud et ci-dessous.

Dans cette émission Dj Fab, nous annonce qu’un gros événement sera mis en place lorsque toute cette pandémie sera terminé pour rendre hommage à tous ceux qui sont disparus.

Dans cette émission on aura le plaisir d’écouter des témoignages de plusieurs personnes en hommage à Kozi tous aussi touchant les uns que les autres.

Par ailleurs, une cagnotte a été réalisé pour l’occasion sur leetchi, plus que quelques jours avant la clôture.
C’est en toute humilité que nous vous invitons à laisser parler votre cœur et apporter, par votre don, un soutien grandement attendu et nécessaire à la famille d’Adrien, afin de l’accompagner dignement jusqu’à sa dernière demeure (lien cagnotte)

Les hommages pour l’artiste sont nombreux et il restera à jamais dans la mémoire de la sphère hip hop :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ROCCA (@roccaeloriginal)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Djfab (@djfabmusic)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Casey (@casey___anfalsh)

Scred Connexion
Rumble
DJ Trem

Retrouvez ses mixtapes sur le mixcloud de Deejay Kozi :

Par ailleurs, avant sa disparition il m’a envoyé 4 mixtapes qu’il n’avait pas encore publié, il m’avait raconté qu’une cinquième mixtape était en cours de préparation mais qu’il a perdu son mac book pro.

Retrouvez les 4 mixtapes « SO HYPED » de Dj Kozi sur le Soundcloud de Not Only Hip Hop.

Par ailleurs, sachez que ces obsèques auront lieu le 29 décembre 2020.

Kozi s’est éteint en laissant derrière lui un héritage pour la communauté et la culture Hip Hop, nous voulions lui rendre hommage (humblement) par l’intermédiaire de cet article.

Repose en paix Adrien Pinto aka DJ Kozi, toutes nos pensées et condoléances à ta famille, tes proches et aux amoureux du hip hop.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dj Kozi (@deejaykozi)

Peace !✌️

One love ! ❤️

Fado

Créateur de Not Only Hip Hop x Not Only Jams x Paris Park Jams Membre des groupes : Fresh Connex & Total Feeling Born & Raised in Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *